Actu
L’Opéra de Lyon vous convie à dîner parmi les Muses

L’Opéra de Lyon vous convie à dîner parmi les Muses

08 décembre 2016 | PAR Elodie Martinez

Du 8 au 10 décembre se tient à Lyon la Fête des Lumières, annulée l’an passé suite aux attentats (voir notre article). Cette fête désormais incontournable brassant habituellement une foule innombrable (au point que certains lyonnais préfèrent quitter leur ville devenant impraticable) connaîtra un événement supplémentaire cette année : l’ouverture au public du 7ème étage de l’Opéra qui se contente habituellement de prêter ses murs aux projections de lumière.

Cela fait effectivement des années que le restaurant des Muses de l’Opéra est fermé et que gourmets et curieux attendent patiemment le signe d’une réouverture. Si une telle occasion n’est pas encore programmée (ni même apparemment dans les éventuels projets de la maison), l’opéra ouvre durant les trois soirs de la Fête des Lumières une « guinguette éphémère » au 7ème étage, donnant sur la terrasse et ses fameuses Muses tournées sur la ville. De cette hauteur, le point de vue promet d’être sensationnel et imprenable sur les festivités.

Si la vue promet d’être un plaisir, les papilles ne seront pas pour autant laissées de côté : huîtres par 6 ou foie gras maison pour 9 euros, « douceurs de chez Palomas » pour les bourses plus modeste à 5 euros, sans oublier bien évidemment l’un des plats emblématiques de la ville, à savoir les quenelles accompagnées de bisque de homard pour 7,5 euros. Vous pourrez accompagner votre met (ou bien vos mets) au choix, entre vin rouge, vin blanc, champagne ou jus de fruit, le pris allant alors de 4 euros à 12 euros.

Par ailleurs, nul besoin de réservation. Si l’on peut naturellement craindre un agglomérat et une certaine inaccessibilité à la terrasse due à la foule, ou bien une longue attente avant d’arriver à la « guinguette », l’Opéra de Lyon a souhaité fonctionner ainsi « par souci de rester dans l’ambiance de la déambulation, sans contraindre le public à un horaire ou à un menu préétabli ». Il est vrai qu’en réservant pour une certaine heure durant ces festivités, il est difficile d’être sûr d’arriver à l’heure et de profiter de cette petite pause qui apparente pour 3 soirs le 7ème étage de l’opéra à un 7ème ciel…

Plus d’informations sur le site officiel de l’opéra.

Infos pratiques

Galerie Intuiti Paris/Bruxelles
Nouveau Théâtre de Montreuil
Elodie Martinez
Après une Licence de Lettres Classiques et un Master en Lettres Modernes, Elodie découvre presque par hasard l'univers lyrique et a la chance d'intégrer en tant que figurante la production du Messie à l'Opéra de Lyon en décembre 2012. Elle débute également une thèse (qu'elle compte bien finir) sur Médée dans les arts en France aux XVIIe et XVIIIe siècles, puis, en parallèle d'un stage dans l'édition à Paris, elle découvre l'univers de la rédaction web et intègre l'équipe de Toute la culture où elle participe principalement aux pages d'opéra, de musique classique et de théâtre. Elle a aussi chroniqué un petit nombre de livres et poursuit l'aventure une fois rentrée sur Lyon. Malheureusement, son parcours professionnel la force à se restreindre et à abandonner les pages de théâtre. Aujourd'hui, elle est chargée de projets junior pour un site concurrent axé sur l'opéra, mais elle reste attachée à Toute la culture et continue d'être en charge de l'agenda classique ainsi que de contribuer, à moindre échelle, à la rédaction des chroniques d'opéra.

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *