Actu

L’inde se dote d’un ministère du Yoga

L’inde se dote d’un ministère du Yoga

10 novembre 2014 | PAR Amelie Blaustein Niddam

Namasté ! La respiration profonde devient une affaire poltique, sera-t-elle bientôt obligatoire ? A en croire cette information : Shripad Yesso Naik est un ministre en charge de la promotion des médecines et pratiques traditionnelles, telles que l’ayurvéda, le yoga, l’unani, le siddha et l’homéopathie, on peut penser que oui.
A_yogi_seated_in_a_garden

L’Inde va mieux , son PIB place son économie au dixième rang mondial, mais l’attrait occidental pour sa culture peut la propulser encore plus loin. L’arrivée en mai dernier de Narendra Modi est un signe. L’homme veut du changement et inscrire les médecines non intrusives au sein de l’Etat fait partie du tableau.

Ces pratiques millénaires ont le vent en poupe. A Paris, on compte une vingtaine de centres dédiés au Yoga et on ne peut que s’en réjouir. Plus de douleurs dorsales au programme, cela ne se refuse pas ! Aux USA, la tendance est devenue un art de vivre. Pratiquer le yoya, se soigner autrement est désormais naturel.

Visuel : A yogi seated in a garden- Domaine public

La Corrèze, terroir fertile pour Présidents de la République
Une nouvelle de John Steinbeck est découverte 70 ans après être tombée dans l’oubli
Amelie Blaustein Niddam
C'est après avoir étudié le management interculturel à Sciences-Po Aix-en-Provence, et obtenu le titre de Docteur en Histoire, qu'Amélie s'est engagée au service du spectacle vivant contemporain d'abord comme chargée de diffusion puis aujourd'hui comme journaliste ( carte de presse 116715) et rédactrice en chef adjointe auprès de Toute La Culture. Son terrain de jeu est centré sur le théâtre, la danse et la performance. amelie@toutelaculture.com

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *