Actu
Les vernissages de la semaine du 11 février

Les vernissages de la semaine du 11 février

11 février 2021 | PAR Manon Bonnenfant

Chaleur bouillante, voyage en Corée du Sud, confinement capturé, épopée mythologique et relation retrouvée avec notre écosystème vous attendent dès aujourd’hui pour cette nouvelle semaine de vernissages.

« 56 Days in Arles » – Librairie Yvon Lambert

Après 56 jours de confinement dans sa maison d’Arles, le photographe François Halard fait paraître une série de polaroïds pris dans cette bâtisse achetée trente ans plus tôt. 56 jours hors du temps et de l’espace, où l’atmosphère semble se s’y suspendre. Tableaux, vases, lampes, cheminée, détail de corniche ou encore pétales de pivoines sont capturé par l’œil du photographe. Un polaroïd par jour pour dépeindre le silence assourdissant que laisse une telle expérience. En plus d’une exposition sous les soins d’Yvon et Eve Lambert, ces clichés ont été rassemblés dans un livre publié par Libraryman. 

Vernissage & signature du livre aujourd’hui de 16 à 18h, exposition jusqu’au 28 février 2021.

Au commencement la chaleurGalerie Nathalie Obadia

Sixième exposition de l’artiste turc Sarkis, désignée comme « incandescente », Au commencent la chaleur combine trois morceaux d’œuvres en une seule : Scènes de cuivres, Plans Brûlés avec néons S.W.N.O et Main/Feu. Points cardinaux en néon, mobilier en flammes, aquarelle rouge… Sarkis joue avec toutes les nuances du feu via ses matériaux, motifs et couches de peintures. La maîtrise artistique côtoie la véhémence qui se dégage des toiles. Tel un volcan sur le point d’exploser. Mais il n’attend plus qu’une chose : le public. 

Vernissage aujourd’hui, exposition jusqu’au 3 avril 2021.

Formes du vivant – Plateforme

Les œuvres de Lélia Demoisy, Lucie Linder, India Leire et Maud Louvrier Clerc sont rassemblées dans cette exposition qui met à l’honneur les toutes nouvelles relations (re)recrées entre l’artiste et la nature. Sculptures, dessins, peintures, sérigraphies, cyanotypes, vidéos, tant de supports dont les éléments qui les composent proviennent de notre environnement naturel. Toutes les formes de vie sont prises en compte et même plus : écoutées, un véritable dialogue de (re)connecté entre l’écosystème et nous. Et si l’on se laissait glisser dans une balade contemplative, empreinte de méditation et souvenirs personnels ?

Vernissage le 12 février de 14h à 17h, exposition jusqu’au 7 mars 2021.

Korean Group Show – Marseille

Ce mois-ci, dix artistes coréens sont mis en avant par la Gallery Jo Yana à Marseille. Au programme : céramiques, dessins, illustrations, sculptures, toiles, près de 30 œuvres qui promettent une riche immersion au cœur de la culture coréenne.

Vernissage & visite libre les 13 et 14 février, visite sur rendez-vous du 15 au 20 février 2021.

Codex & Le Salon de la Mort II – christian bert art brut

Dessinateur extrêmement prolifique et créatif, Carlos Augusto Giraldo présente ici Codex, sa première monographie française. Construite sous la forme de trois grandes épopées réalisées entre 2000 et 2010, Codex entremêle passé et avenir proche ou lointain – parfois pour le pire – sur fond de mythologie et récits fictionnels provenant de codex. christian bert art présente également, via son nouvel espace the bridge by christian bert, une réinvention du Salon de la Mort de Laurent Quénéhen (invité par la galerie). En plus de sa venue, 44 autres artistes de toutes mouvances sont conviés pour discuter de leur point de vue sur la mort, ce mot et son évocation qui fait tant frissonner. 

Vernissages les 13 et 14 février, exposition jusqu’au 14 mars 2021.

Visuel : © 1997 O. S. W. N. (Krutenau), 1997, Collage avec aquarelles, cadre en bois, néons en cristal, 59 x 64 x 6 cm

 

Mary Wilson, une voix des Supremes s’éteint
Dominique Boutonnat, le patron du CNC accusé de tentative de viol
Manon Bonnenfant

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Soutenez Toute La Culture