Actu
« Les Trente Inglorieuses » : Rencontre avec Jacques Rancière

« Les Trente Inglorieuses » : Rencontre avec Jacques Rancière

23 février 2022 | PAR La Rédaction

À l’occasion de la publication de son essai « Les trente Inglorieuses : scènes politiques » aux éditions La Fabrique, nous sommes allés à la rencontre de Jacques Rancière pour avoir son regard sur la société actuelle.

Par Samuel Fergombé

Le philosophe de l’émancipation et du dépassement du réel

Ancien élève de Louis Althusser à l’école normale supérieure (ENS), Jacques Rancière est un philosophe touche-tout qui s’intéresse autant à l’esthétique, qu’à la philosophie morale et politique. Auteur de l’émancipation avec « Le Maître ignorant », « La Nuit des prolétaires » ou encore « Le Spectateur émancipé », Jacques Rancière occupe une place singulière dans la philosophie contemporaine. Il faut dire que la philosophie de Jacques Rancière est profondément humaine. C’est une philosophie qui entend dépasser le réalisme de notre époque, mais aussi l’inégalité intellectuelle qu’il nomme aussi « abrutissement » dans « Le Maître ignorant » et qui ne permet en rien une émancipation concrète des individus.

Dépasser le « consensus », permettre un autre monde

Dans son dernier essai qui regroupe une dizaine d’interventions publiées ou prononcées entre 1991 et 2021, le philosophe revient sur la faillite des prophéties d’un monde apaisé au sortir de la Guerre Froide. Jacques Rancière est particulièrement critique vis-à-vis de cette idée véhiculée notamment dans l’ouvrage « La fin de l’histoire et le dernier homme » du politologue Francis Fukuyama que les règnes du démocratie libérale et du réalisme permettraient un monde sans conflits. Ces trente dernières années, Rancière a dressé les portraits au travers de différents événements de ce « retournement consensuel » : les dérives autoritaires des États, la haine de l’égalité, « le mode de gestion insécuritaire » et la mise en place de lois profondément liberticides. Il a dressé aussi dans ce livre les portraits de ces mouvements qui à l’instar de Mai 68, de Occupy Wall Street, des Nuit Debout et des Gilets Jaunes ont commencé à inventer d’autres formes de monde.

Nous remercions encore Jacques Rancière de nous avoir ouvert ses portes, et nous ne pouvons que vous conseiller ce livre qui est disponible aux éditions La Fabrique.

Jacques Rancière, Les trente inglorieuses, Scènes Politiques, La Fabrique, 272 p., 15 euros, Sortie le 14 janvier 2022.

visuel (c) extrait de la vidéo

Adèle Van Reeth va prendre les rênes de France Inter
Agenda des vernissages de la semaine du 24 février
La Rédaction

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.


Soutenez Toute La Culture