Actu
Les séries attendues de la rentrée 2022

Les séries attendues de la rentrée 2022

26 août 2022 | PAR Cloe Bouquet

Séries cultes qui lancent une nouvelle saison ou nouvelles créations inédites, cette rentrée 2022 vous propose des univers fantastiques, loufoques, noirs, historiques, modernes et/ou dystopiques…

The Handmaid’s Tale

Série phare d’HULU adaptée du roman de Margaret Atwood qui dépeint un Etat où, le nombre de naissances ayant fortement chuté à cause de la pollution, les femmes fertiles sont réduites à l’état d’esclaves sexuelles, « The Handmaid’s Tale : La Servante Ecarlate » reviendra le 14 septembre prochain pour une saison 5 toujours portée par Elisabeth Moss.

Cette cinquième saison verra June se libérer et prendre les armes pour sauver les femmes de Gilead. Découvrez la bande-annonce ci-dessous :

La saison reprendra après les événements finaux de la saison précédente où June et certaines de ses servantes évadées ont tué le chef de Gilead, Fred Waterford (Joseph Fiennes). Sa veuve Serena (Yvonne Starhovski) fera tout pour obtenir vengeance.

En avril dernier, le showrunner de la série Bruce Miller avait expliqué à « The Hollywood Reporter » ce qui attend les téléspectateurs pour cette nouvelle saison : « Pour June, ce qu’elle a fait est à la limite de l’infamie qui pourrait la pousser en prison. C’est une réfugiée qui a commis un crime mais, d’un autre côté, qui va le savoir ? Qui était là et qui va la dénoncer ? Ce qui est bien, c’est qu’elle peut se transformer en une image et une inspiration géante ou une image qui ternit les Servantes. »

La majorité du casting original est de retour, à l’exception d’Alexis Bledel qui a quitté la série à la fin de la saison précédente. Cette saison accueille Christine Ko (qui jouait Nina Lin dans la saison 2 d' »Only Murders In The Building ») qui sera Jenny, une réfugiée de Gilead qui est devenue cheffe de la résistance canadienne. Jenny est courageuse et ingénieuse. Une fois que quelqu’un a gagné sa confiance, elle devient une alliée féroce.

Les quatre premières saisons de « The Handmaid’s Tale » sont disponibles en France sur Amazon Prime Video.

Wednesday

Créée par Alfred Gough et Miles Millar et réalisée par Tim Burton, qui officie également en tant que producteur délégué, « Mercredi (Wednesday) » sortira sur Netflix fin 2022. La série (saison 1 à huit épisodes) sera, comme son nom l’indique, centrée sur le personnage de Mercredi Addams, issu des bandes dessinées de « La Famille Addams » créées par Charles Addams ; que Tim Burton se ressaisisse d’un tel univers semble tout naturel.

Bande-annonce :

Mercredi Addams, incarnée par Jenna Ortega (20 ans), est désormais étudiante au sein de la très particulière Académie « Nevermore », dirigée d’une main de fer par Larissa Weems, ennemie jurée de sa mère Morticia Addams (Catherine Zeta-Jones). La jeune fille s’y découvre des capacités psychiques étonnantes et essaie dans le même temps de s’adapter aux autres élèves. Après une série de meurtres qui terrorisent la ville, Mercredi décide de mener l’enquête.

Johnny Depp est envisagé pour jouer Gomez Addams mais c’est finalement Luis Guzman qui est choisi en août 2021. Thora Birch, Riki Lindhome, Jamie ScShane, Hunter Doohan, Georgie Farmer, Moosa Mostafa, Emma Myers, Naomi J. Ogawa, Joy Sunday ou encore Percy Hynes White sont ensuite confirmés dans des rôles récurrents. En septembre 2021, la distribution s’étoffe avec les arrivées de Gwendoline Christie, Tommie Earl Jenkins ou encore William Houston. En décembre 2021, Thora Birch quitte finalement la série. Le 21 mars 2022, l’actrice Christina Ricci, qui incarnait Mercredi Addams dans les films des années 1990, rejoint la distribution dans un rôle inconnu.

Le tournage débute le 13 septembre 2021 à Bucarest en Roumanie. Il s’achève fin mars 2022.

En décembre 2021, Danny Elfman, fidèle collaborateur de Tim Burton, rejoint la série pour en composer la musique, notamment le thème principal.

The Empress

Après la famille royale britannique, Netflix s’attaque à une autre lignée dont l’histoire a fasciné au point d’être plusieurs fois adaptée au cinéma : celle de Sissi, l’impératrice d’Autriche. La série « The Empress » devrait plaire aux fans de « The Crown« . Allison Pataki, l’autrice de Sissi, impératrice malgré elle, fait partie de la production avec Michael Shamberg, à qui l’on doit notamment « Pulp Fiction » et « Django Unchained ». Cette mini-série allemande et composée de six épisodes de 45 minutes chacun, qui sortira le 29 septembre, devrait suivre la trame des romans et se concentrer sur la jeunesse de la duchesse de Bavière, alors qu’elle découvre la cour des Habsbourg.

Quand la rebelle Elisabeth (Sissi) rencontre Franz, l’empereur d’Autriche, le jeune couple ne tarde guère à s’aimer d’un amour passionnel qui fera vaciller la structure même du pouvoir au sein de la cour viennoise. Une fois mariée, la jeune impératrice doit apprendre à s’affirmer, non seulement auprès de sa belle-mère, la souveraine Sophie avide de pouvoir, mais également auprès du frère de Franz, Maxi, qui convoite lui aussi le trône. Tandis que les troupes ennemies se rassemblent le long des frontières de l’empire des Habsbourg, le peuple de Vienne se soulève contre l’empereur. Elisabeth devra identifier ses vrais alliés et comprendre le prix à payer pour devenir une vraie impératrice et un symbole d’espoir aux yeux du peuple.

Jusqu’à présent, quand on pensait à Sissi, c’est le visage de la sublime Romy Schneider qui nous apparaissait. L’actrice a en effet prêté ses traits à l’impératrice d’Autriche dans trois films en 1955, 1956 et 1957. Un rôle qui lui collait à la peau ! Pas facile donc de passer après Romy Schneider. Pour cela, Netflix a choisi l’actrice allemande Devrim Lingnau. Elle donnera la réplique à l’acteur Philip Froissant dans la rôle de François-Joseph.

Bande-annonce :

 

Devil in Ohio

Ce thriller à suspense porté par Emily Deschanel devrait attirer l’attention des amateurs de frissons. Disponible en exclusivité sur Netflix à partir du vendredi 2 septembre 2022, cette série originale inquiétante est inspirée du best-seller éponyme de Daria Polatin et sera composée de huit épisodes. Pour ajouter un peu plus au terrain anxiogène de la narration, notez bien que « Devil in Ohio » est inspiré d’une histoire vraie. L’autrice du roman initial, qui officie également en tant que showrunner, a récemment déclaré dans un communiqué qu’elle était ravie d’adapter son roman à l’écran. « Le livre a été inspiré par des événements réels d’une histoire que notre productrice exécutive, Rachel Miller, a entendue, qui s’est en fait déroulée dans l’Ohio. Dans la série, nous nous penchons sur Suzanne et sa trame de fond. Pourquoi Suzanne ramène-t-elle Mae à la maison ? Pourquoi est-elle si attirée par elle ? Et pourquoi va-t-elle si loin pour l’aider ? »

Lorsque la psychiatre Suzanne Mathis prend sous son aile une fille fragile nommée Mae, elle ne pense qu’à protéger une évadée d’une secte. Avec déjà trois filles à la maison, il ne devrait pas être trop difficile de faire en sorte que Mae s’intègre parfaitement. Mais aussi rapidement qu’elle s’installe dans son nouveau mode de vie, une série d’incidents – apparemment provoqués par la présence de Mae – plonge la famille dans le chaos, et la fille de Suzanne, Jules, commence à soupçonner la mystérieuse fille et son passé trouble. Alors qu’ils s’efforcent de démêler l’histoire de Mae et les événements sinistres dans la ville de laquelle elle s’est échappée, la famille Mathis doit lutter pour sa survie contre un culte adorateur du diable.

A l’affiche de « Devil in Ohio », vous pourrez trouver Emily Deschanel, connue pour son rôle du Dr Temperance Brennan dans la série médico-légale à succès « Bones ». Ici, elle campera le personnage du Dr Suzanne Mathis. Sam Jaeger (« Why women kill », « The Politician », « La Servante Ecarlate »), Alisha Newton, Naomi Tan, Gerardo Celasco, Bradley Stryker, Tahmoh Penikett, Keenan Tracey et bien d’autres rejoignent également le casting.

Les épisodes de la série sont réalisés par John Fawcett, Brad Anderson, Leslie Hope et Steve Adelson.

Bande-annonce :

Le Seigneur des anneaux : les Anneaux de pouvoir

La série utilisant l’univers du Seigneur des anneaux de Tolkien sera diffusée à partir du 2 septembre 2022 sur Prime Viedo, le service de vidéo à la demande d’Amazon.

Sept milliers d’années avant les événements contés dans Le Hobbit et Le Seigneur des anneaux, cette série est fondée sur l’histoire de la Terre du milieu telle que racontée par J. R. R. Tolkien. Elle commence durant une période de paix relative et couvre tous les événements majeurs survenus sur la Terre du milieu durant le Second Age : la création des anneaux de pouvoir, l’histoire du royaume insulaire de Numenor, l’ascension de Sauron et la dernière alliance entre les Elfes et les Hommes. Ces événements se déroulent sur plusieurs milliers d’années dans les récits de Tolkien, mais sont condensés pour la série.

Certains acteurs ayant tourné dans la trilogie du Seigneur des anneaux ont demandé à participer à la série. Ian McKellen a affirmé être prêt à jouer le rôle de Gandalf, et il a déclaré : « Gandalf a plus de 7 000 ans, donc je ne suis pas encore trop vieux. »

Par ailleurs, il ne s’agirait pas d’une simple interprétation des livres Le Hobbit et Le Seigneur des anneaux : les éléments narrés seraient plutôt antérieurs à ces derniers, se déroulant avant que Frodon entre en possession de l’Anneau unique, et donc avant le premier volet du Seigneur des anneaux, La Communauté de l’Anneau. Ainsi, la destruction de l’Anneau unique ne sera pas évoquée dans cette série et l’intrigue se déroulera durant le Second Age de la Terre du Milieu, plusieurs millénaires avant la trilogie de Peter Jackson. La série se concentrera sur la création des anneaux de pouvoir forgés par l’Elfe Noldo Celebrimbor, sur celle de l’Anneau unique par Sauron, sur les guerres opposant ce dernier à l’alliance des Elfes, des Hommes et des Nains, et s’intéressera à la légendaire île de Numenor.

Les showrunners de la série ont également annoncé avoir collaboré avec Simon Tolkien, petit-fils de l’auteur, qui est intervenu comme consultant lors du tournage. Malgré cela, donc, la bande-annonce et les premières images de la série ont fait l’objet de nombreuses critiques motivées par le fait qu’il ne s’agissait pas de l’adaptation d’un livre spécifique de Tolkien. Vous pourrez vous faire votre propre avis dès le 2 septembre…

Bande-annonce :

 

Visuel : L’affiche de la saison 5 de The Handmaid’s Tale : La Servante Ecarlate (courtoisie d’HULU) © Wikicommons

Rock en Seine – Pourquoi Paris
Rock en Seine, jour 2, rehab
Avatar photo
Cloe Bouquet

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.


Soutenez Toute La Culture