Actu
Les Lumières de la Ville…Lyon du 6 au 9 décembre 2013

Les Lumières de la Ville…Lyon du 6 au 9 décembre 2013

06 décembre 2013 | PAR Pulcherry Von Ober

Si les frères Lumières ont apporté leur touche d’éclat au cinéma, chaque année au mois de décembre, Lyon se transforme en capitale mondiale de l’éclairage. Au départ, cette fête des Lumières permettait au lyonnais de rendre hommage à la Vierge Marie, aujourd’hui elle est devenu la vitrine incontournable de l’excellence lyonnaise en matière de lumières. Lors de ce étincelant rendez-vous se mélangent incroyablement hautes technologies, patrimoine culturel, artistes pour des créations toutes plus uniques les unes que les autres. Lyon se transforme en une planète poétique, avant gardiste, romantique, lyrique.

[rating=5]

Lumières sur la Fête
La Fête des Lumières trouve son origine le 8 décembre 1852, lorsque les Lyonnais illuminèrent spontanément leurs fenêtres et leurs balcons et descendirent dans la rue pour célébrer la statue de la Vierge Marie sur la colline de Fourvière. Aujourd’hui, l’enthousiasme des habitants est intact, pour fêter la lumière sous toutes ses formes lors de ce qui est désormais le principal événement mondial dans ce domaine.
La Fête des Lumières de Lyon est unique, car elle est l’expression d’un patrimoine qui se transmet et se transforme, d’une tradition vivante portée par l’ensemble de la population. Les associations, les acteurs économiques et les commerçants, les étudiants et les scolaires jusqu’aux hôpitaux se mobilisent pour l’événement. Leur participation et leurs initiatives spontanées contribuent chacune à leur manière à l’esprit de la fête, solidaire et rayonnante.

Lumières sur les artistes
La Fête des Lumières est désormais le principal rendez-vous mondial d’une filière en plein essor. Lieu de consécration pour les créateurs renommés, l’événement offre aux plus jeunes l’opportunité de donner une visibilité exceptionnelle à leur travail.
Depuis 2008, plus de 30 œuvres créées pour la Fête des Lumières de Lyon ont été présentées à l’étranger. Pour les quelques 25 artistes concernés, le chiffre d’affaires généré à l’export est estimé à environ 2,5 millions d’euros. A ce titre, la Ville de Lyon et le réseau international des villes lumières LUCI accueillent pour la 2ème année consécutive le “Lyon Light Festival Forum” : 3 jours et 3 nuits consacrés à la lumière pour les professionnels et les quelques 60 délégations internationales en visite à Lyon. Au programme : colloques, visites et, parmi les temps forts, la plateforme de rencontres entre les créateurs et les organisateurs de festivals organisée avec le soutien du Cluster Lumière. En 2012, 33 concepteurs et artistes lumière ont pu rencontrer 17 villes du monde.

Lumières sur la consommation d’énergie
5 000 euros, c’est le montant correspondant à la consommation électrique des mises en lumière réalisées au cours de l’événement. Une facture qui doit notamment sa légèreté à l’utilisation par les artistes de dispositifs lumineux particulièrement économes, tels que les Leds, et aux économies réalisées par l’extinction de l’éclairage public les 4 soirs de la fête.

Lumières sur un modèle économique
Le modèle économique de la Fête des Lumières est peu commun pour un événement populaire d’une telle ampleur. En effet, la Ville de Lyon associe ses forces à un réseau d’entreprises privées, réunies au sein d’un Club des Partenaires de la Fête des Lumières. Celles-ci prennent aujourd’hui en charge plus de 50 % du financement de l’événement. Leur engagement se traduit soit en apport numéraire, soit en valorisation de leurs compétences ou encore en offrant une œuvre à la programmation officielle.

Lumières sur…une mise en lumière pérenne
Chaque année donne lieu à une nouvelle mise en lumière pérenne et cette année, c’est le nouveau tunnel de la Croix-Rousse, exclusivement dédié aux modes doux, qui sera ouvert et mis en lumière de façon pérenne. Une scénographie intérieure accompagnera les cyclistes et les piétons sur ses 1.8 km de traversée, toute l’année, de jour comme de nuit.

Chemins de Lumière

Au Parc de la Tête d’Or, immersion totale dans un imaginaire chinois : forêt, peuplée d’une multitude de lanternes, lac parsemé de lotus…et au détour….Chut !
Création
Li LI Studio 3003/ Avec l’Association M Chinese Corner/ l’Association des Chinois d’Outre Mer et la Ville de Canton)

? Hôtel de Ville
Lost Paradise sur Terre, ce soir à Lyon ! Ici la cour baigne dans une atmosphère magnétisante, envahie par une végétation luxuriante. Sa traversée nous emmène aux portes du monde, guidé par un chemin astronomique et une étrange composition sonore. Attention, un nuage de fumée lourde nous enveloppe, une masse opaque de lumière apparaît, où sommes-nous ? Perdu dans un paradis ?
Création
Jean-Charles DE CASTELbAjAC Blachère Illuminations

? Montée de la grande Côte
Oh, mais que se passe-t-il ? Alors qu’il y a un instant, la terre et les arbres étaient figés dans le givre, le printemps surgit subitement dans un éclat de lumière euphorisant, au son du chant des oiseaux. Les jardins se transforment en une prairie d’un vert intense, parsemée de fleurs colorées et d’arbres fruitiers aux formes généreuses. C’est le Printemps en Hiver.

Du Nord au Sud de la presqu’île
Des lumitubes suspendus dans les arbres de façon aléatoire, dessinent sur le sol de joyeuses tâches de lumière et créent des mouvements de couleur au gré du vent. On entendrait presque rire la ville. Et puis, en déambulant sous des arches scintillantes, où dominent le blanc, l’or et le rouge, nous nous retrouvons dans les fastes de l’Orient…Cheminement..
Création :
Projet « Byzance » par Hexagone Illumination

Quartier Renaissance
Allez, tous au Bain de lumière, en plein cœur du quartier Renaissance, face à la célèbre cathédrale ! La lumière est diffusée à 360 degrés sur la place depuis un monolithe qui évoque l’atmosphère mystérieuse de « 2001, L’Odyssée de l’espace ». Plusieurs compositions sonores s’entremêlent et la lumière varie dans son intensité et ses couleurs, traçant des cheminements vers les différentes polarités de la ville. Les projections soulignent et transforment les lignes architecturales de la cathédrale et des façades de la place, offrant au public un regard nouveau sur son environnement quotidien. Rencontres…
Création :
Daniel KNIPPER GL Events/ Projet parrainé par ERDF/ COM’HIC et Lyon Parc Auto

Fourvière !
Préparez-vous à voir et à entendre : vous allez vivre un moment extraordinaire ! La lumière se fait musicienne ! De la Saône à la basilique de Fourvière, chaque élément aquatique, végétal ou minéral du paysage devient une partie instrumentale du « Grand Orchestre de Fourvière ». Sur le thème d’ouverture du film « Lawrence d’Arabie », composé par le Lyonnais Maurice Jarre, la colline devient symphonie. La rivière scintille avec les altos et les violons, les berges s’animent avec les violoncelles et hautbois, le Palais de justice résonne avec le piano, la harpe et les cuivres. Le Grand Orchestre de Fourvière…
Création :
Jean-Luc HERVé Les Orpailleurs/ Fa Musique/ Projet parrainé par le Mat Electrique

Place des Jacobins
Regardez bien où vous mettez les pieds !
Quelle est cette mystérieuse boîte qui trône au centre de la place, dissimulant la fontaine tout juste rénovée ? Chacune des faces de ce cube brillant est un immense miroir, dans lequel se reflètent et se révèlent les façades des édifices, créant de chaleureux éclats de lumière, vibrants et scintillants. Le regard des passants est happé par ces expériences visuelles et ces illusions d’optique, créant des perspectives surprenantes et infinies. Mais qu’est-ce qui ce cache dans le cœur lumineux de cette boîte…Show Case…
Création :
Direction de l’Eclairage Public Ville de Lyon

Et puis, et puis…venez à Lyon car il est impossible de tout décrire ici !

Lumières pour découvrir Lyon
Séjourner à Lyon lors de la Fête des Lumières, c’est l’occasion de découvrir la ville entièrement transformée par les artistes lumières, mais également l’opportunité d’explorer ses nombreuses facettes dans la journée. Des traboules des pentes de la Croix-Rousse à la Confluence, où se concentrent des ensembles architecturaux d’exception, en passant par le quartier Renaissance Saint-Jean, sur les berges du Rhône et de la Saône, Lyon offre de multiples possibilités de balades urbaines, expositions, ainsi que de nombreuses tentations shopping et adresses gourmandes. Chaque année, jusqu’à 3 millions de visiteurs se laissent tenter par ce voyage exceptionnel, le temps d’un soir ou d’un grand week-end, qui cette année s’achève la nuit du lundi 9 décembre.

Lumières pour séjourner à Lyon
Afin de profiter de toutes les attractions culturelles et touristiques de la ville autour de la Fête, Lyon Tourisme et Congrès lance pour la première année la “Lyon City Card édition spéciale Fête des Lumières”. Valable pour une durée de 1, 2 ou 3 jours, cette carte vendue avec une réduction de 10 % donne l’accès, sans frais supplémentaire, à plus de trente attractions phares de Lyon : tous les musées de l’agglomération, les croisières-promenades sur la Saône, les visites guidées, les spectacles de Guignol… Elle permet aussi de circuler en toute liberté sur la totalité du réseau des transports en commun lyonnais. Une carte “sans transport” sera aussi disponible à un tarif préférentiel pour les Lyonnais déjà détenteurs d’un abonnement et désirant accompagner leur famille ou amis dans leur visite. A partir de 18,90 €, en vente sur www.lyon-france.com A retrouver également sur ce site un large choix de visites guidées durant la Fête des Lumières pour découvrir la ville en journées comme en soirées.

Rendez-vous à Lyon, capitale du Lux ce week-end pour un voyage exceptionnel au pays de la Lumière, pour une plongée vertigineuse dans des univers oniriques, bucoliques, futuristes, pour se garantir le frisson que causent les pertes de repères, pour savourer une parenthèse hors du temps, pour goûter à un monde différent.

Crédits photos :
Dress Code / LNLO – Fête des Lumières 2013 © Frédéric Guignard-Perret
Anamorphose / Skertzò – Fête des Lumières 2013 © Muriel Chaulet
Lost Paradise / Jean-Charles de Castelbajac
– Fête des Lumières 2013 © Ville de Lyon
YLEM / Atelier H. Audibert – Fête des Lumières 2013 © Ville de Lyon
L’abîme / Matthieu Tercieux – Fête des Lumières 2013 © Ville de Lyon
Show Case / Direction de l’éclairage public – Fête des Lumières 2013 © Ville de Lyon
Water Light Graffiti / Antonin Fourneau – Fête des Lumières 2013 © Ville de Lyon

Par toutatix : La famille Uderzo en justix !
Les Beatles : La totale Les 211 chansons expliquées
Pulcherry Von Ober
Un regard posé sur l'esthétique car la beauté donne le ton de l'harmonie. Des papilles constamment en éveil ! http://www.sensetpeau.com/blog/ https://www.instagram.com/leschicsgourmandises/ @leschicsgourmandises

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *