Actu
Les expositions de la semaine au frais dans les galeries et les musées

Les expositions de la semaine au frais dans les galeries et les musées

13 août 2020 | PAR Chloé Hubert

Petite sélection des expositions à faire cette semaine, au frais des galeries et des musées: de la photographie, de la peinture et du street art… découvrez notre sélection ! 

Photographies de Jean Besancenot : »Juifs du Maroc, 1934-1937″ au Musée d’Art et d’histoire du Judaïsme

Découvrez, avec les photographies de Jean Besancenot, les communautés juives rurales du Maroc des années 30, aujourd’hui disparues. L’exposition réunit des tirages originaux réalisés par le photographe lui-même, provenant de collections publiques et privées, et présente également sous la forme d’un audiovisuel un large choix d’images issues du riche fonds de ses négatifs originaux. Avec son intérêt pour les habits traditionnels, Jean Besancenot sublime ces portraits qui apparaissent comme un témoignage touchant d’une époque révolue. 

Date: du 30 juin 2020 au 2 mai 2021

Lieu: Musée d’Art et d’histoire du Judaïsme, 71 rue du Temple, 75003 Paris

 

Otto Freundlich au Musée de Montmartre ou la révélation de l’abstraction

Le musée Montmartre met à l’honneur Otto Freundlich (1878-1943), pionnier de l’abstraction qui a côtoyé à Paris Picasso, Braque, Delaunay… Avec cette exposition, c’est son rôle de précurseur dans la conception de l’art moderne qui est mis en avant, en opérant une synthèse entre les arts, la philosophie et la politique. Cette dernière est structurante pour l’artiste allemand d’origine juive dont l’oeuvre à été stigmatisée par le régime nazi comme symbole de l’ « art dégénéré » et qui fut interné dans des camps pour « ressortissants des puissances ennemies » avant d’être assassiné en camp d’extermination en 1943.

Date: du 28 février 2020 au 31 janvier 2021

Lieu: Musée de Montmarte, 12 Rue Cortot75018 Paris

 

« Face à Face » avec Martine Frank à la Fondation Henri Cartier-Bresson 

La Fondation HCB consacre une exposition aux portraits de Martine Franck (1938-2012) dans sa galerie dédiée aux Collections. Qualifié par Robert Doisneau de « regard amical », le point de vue de la photographe s’est posé sur de nombreuses personnalités qu’elle regardait avant tout avec bienveillance. « Le portrait, c’est toujours une nouvelle rencontre […] Ce que je cherche à capter c’est la lumière dans l’œil, les gestes, un moment d’écoute ou de concentration – lorsque précisément le modèle ne parle pas » raconte-t-elle. Des face à face touchants à découvrir avant la fin de l’exposition le 23 août.

Date: 25 février au 23 août 2020
 
Lieu: Fondation Henri Cartier-Bresson, 79 rue des Archives, 75003 Paris
 

Les lumières espagnoles de Joaquín Sorolla à Aix-en-Provence

Si vous ne vous lassez jamais de la lumière estivale, découvrez l’exposition de l’Hôtel Caumont qui met à l’honneur le peintre espagnol Joaquín Sorolla (1863-1923). Gorgez-vous de ses peintures éclatantes d’une Espagne lumineuse et méditerranéenne, aussi optimiste que moderne. L’exposition s’intéresse au processus créatif de l’artiste, aux sources des principaux sujets de son oeuvre et à l’évolution de ces sujets au sein de sa production en proposant, à côté des grands tableaux, des esquisses à l’huile et des petits dessins. 

Date: du 10 juillet au 1er novembre 2020

Lieu: Hôtel de Caumont, 3 rue Joseph-Cabassol13100 Aix-en-Provence 

 

« The World Of Banksy » prolongée à l’Espace Lafayette Drouot

Découvrez l’exposition “The World Of Banksy” proposée par l’Espace Lafayette Drouot et plongez dans l’univers mystérieux du plus célèbre street artiste. On ne vous en dit pas plus et on vous laisse vous imprégner dans cette expérience immersive et ce voyage enchanteur de l’oeuvre éminemment politique de Banksy. 

Date: prolongée jusqu’au 31 décembre 2020

Lieu: Espace Lafayette Drouot, 44 Rue du Faubourg Montmartre, 75009 Paris

 

Visuel: ©Affiche exposition « Juifs du Maroc, 1934-1937 » Photographies de Jean Besancenot, Musée d’art et d’histoire Judaïsme 

Quel avenir pour le festival OFF d’Avignon ?
Décès de Belle du Berry : Paris Combo perd sa voix
Chloé Hubert

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *