Actu
Les États généraux des festivals auront bien lieu en octobre à Avignon

Les États généraux des festivals auront bien lieu en octobre à Avignon

01 septembre 2020 | PAR Chloé Hubert

Les « États généraux des festivals » promis par Roselyne Bachelot au moment de sa nomination auront finalement bien lieu à Avignon en octobre prochain. Un moyen de repenser en profondeur le modèle de festival durable après la crise traversée. 

Le lundi 31 août sur France Musique, Roselyne Bachelot a annoncé que les « États généraux des festivals » auront bien lieu, comme il en avait été question au moment de l’annulation du Festival d’Avignon. Elle précise que ces états généraux auront lieu « à la fois dans le Palais des Papes » et « dans un lieu qui s’appelle La FabricA » durant « la première semaine d’octobre ».

La ministre de la culture qui se présente comme « la ministre des artistes et des territoires » entend organiser les états généraux des festivals avec ses deux axes en tête, précise-t-elle dans un entretien à La Provence. Elle y raconte que « maintenant, il faut se projeter dans un modèle viable de festival », après le temps de l’urgence des derniers mois. En effet, un fonds d’urgence de 800 000 d’euros avait par exemple été débloqué pour les compagnies non subventionnées du OFF d’Avignon en juillet dernier, dans le cadre du plan d’aide destiné au spectacle vivant d’un montant de 432 millions d’euros dont nous vous parlions ici.

« Je trouve qu’on doit aller au delà d’un pansement sur les plaies » précise-t-elle dans l’entretien. Les États généraux des festivals sont donc l’occasion de réfléchir aux modifications structurelles des festivals français dont la crise à révélé la nécessité, comme nous en discutions avec Pierre Beyfette, président du OFF d’Avignon. Elle précise qu’il est temps de « se projeter dans l’avenir avec des ateliers qui seront là pour envisager aussi une meilleure coopération des territoires « , en prenant également en compte la « nouvelle donne environnementale » et en réfléchissant sur l’organisation d’un modèle de festival plus respectueuse de l’environnement, une question que Toute La Culture s’est posée dans son enquête

Les modalités précises de ces États généraux ne sont pas encore connues, mais la ministre de la culture a annoncé sur France Musique que tous les acteurs des « festivals soutenus par la puissance publique, associatifs ou privés » se réuniront pour « échanger sur la question écologique, sanitaire, les modes économiques, la question des intermittents, des bénévoles, de l’irrigation territoriale… ».  Un programme riche dont on attend déjà les conclusions. 

Visuel: ©Medef/ Wikipédia – Roselyne Bachelot Narquin

Le réalisateur Eric Barbier valide, avec succès, son adaptation déchirante du roman « Petit Pays » de Gaël Faye
L’agenda classique de la semaine du 1er septembre
Chloé Hubert

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *