Actu
L’édition 2021 du Hellfest est annulée !

L’édition 2021 du Hellfest est annulée !

19 février 2021 | PAR Manon Bonnenfant

La perspective d’une (nouvelle) annulation flottait depuis les annonces de Roselyne Bachelot hier, mais le patron du plus gros festival de métal en Europe l’a aujourd’hui confirmé : pas de Hellfest cet été…

Si un festival se sera donné de la peine pour avoir lieu, c’est bien le Hellfest. Après un appel à l’aide lancé dans une lettre ouverte à la Ministre de la Culture, et un dialogue d’entamé, Ben Barbaud gardait peut-être un minuscule espoir. Mais la configuration décidée aura eu raison du festival ayant accueillis 37 000 passionnés en 2019. Et de quoi de plus logique ? Rester assis, sans bouger (ou presque) devant les shows de System of a Down, Envy ou encore The Offspring ? Ben Barbaud résume parfaitement la situation dans un entretien accordé à Ouest-France : « Je ne comprends pas ceux qui sont en train de vendre leur ADN sous une forme aussi restrictive. Ça va forcément générer de la frustration. Les gens viennent chez nous pour assister à la grand-messe des musiques extrêmes. Le Hellfest, c’est quinze heures de concert par jour, c’est le camping, les buvettes. Et puis 90 % de la programmation artistique est composée de groupes étrangers, donc je ne vois pas comment je peux trouver un plan B. Il n’y a pas de modèle résilient du Hellfest ». 

Le natif de Clisson pointe également du doigt l’instabilité de ce « plan d’urgence » établi par la Ministre. Car un festival avec un tel placement assis concernerait des types et pratiques musicales plus populaires et (beaucoup) plus « malléables » que les festivals de rock, métal, électro et rap : « Un festival de 5 000 personnes assises et à bonne distance, ça n’est pas un festival. Ça touche qui en réalité ? Essentiellement les festivals de musiques actuelles, qui attirent un public plus jeune que les festivals de jazz ou de théâtre. Les autres esthétiques musicales, électro, rap ou metal n’existeront pas l’été prochain. » Malgré cette triste annulation – qui sera officialisée dans les prochains jours, avec les informations relatives aux billets – le patron du Hellfest envisage de réchauffer les cœurs : concerts en ligne ? De soutien ? Des options toujours possibles, mais pour lui c’est une certitude : « Ce ne sera pas le Hellfest ». Rendez-vous donc pour juin 2022, l’enfer peut attendre…

Visuel : L. Larralde

 

 

Une solution (enfin) trouvée pour les festivals ?
Une sculpture de James Colomina sur le consentement sexuel
Manon Bonnenfant

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Soutenez Toute La Culture