Actu
Le rapport d’Anne Brucy préconise une reforme complète de France3

Le rapport d’Anne Brucy préconise une reforme complète de France3

04 juillet 2014 | PAR Carlos Dominguez-Lloret

Le 1 juillet, l’ancienne directrice de France Bleu a remis son rapport sur l’avenir de France 3 à la ministre de la Culture et de la Communication.

logo-France-3-300x300Selon Les Echos, le rapport d’Anne Brucy préconise une réforme complète de France 3 par le changement de sa ligne éditoriale et de son organisation. Cependant, selon le journal, le rapport exclut deux pistes importantes, d’une part un possible recentrage sur l’information uniquement de l’offre régionale de France 3: « Il impliquerait une réduction du périmètre du service public télévisuel en matière de proximité, alors qu’aucun acteur privé ne semble aujourd’hui en mesure d’apporter ce service aux différents publics». L’autre piste exclue du rapport serait la mise en place de chaînes régionales de plein exercice, à cause des raisons financières.

Selon Les Echos, le rapport rappelle aussi les forces et les faiblesses de France 3. Malgré la proximité de la chaîne, le manque de structure et d’organisation sont des points négatifs qu’il faut corriger. Ainsi, le rapport a estimé que France 3 doit faire plus sur le numérique et mieux dans son offre régionale: « L’offre de proximité ne peut plus être limitée au seul canal télévisuel classique. Elle doit irriguer à la fois l’antenne et l’ensemble des supports numériques pour répondre aux différentes attentes des public », a ajouté Brucy.

Selon Anne Brucy, il faut aussi mettre fin à l’opposition existante entre le national et régional: « Il est grand temps de définir une stratégie commune et pérenne à l’ensemble de France 3». Pour Brucy, il faut penser à un « projet éditorial commun tourné vers une régionalisation progressive, diversifiée et déterminée». Selon Les Echos, cette recommandation passe par le renforcement de l’information régionale, y compris dans le documentaire.

Pour conclure, Anne Brucy a ajouté que « Cette réforme appelle des choix clairs de la part de l’Etat et de la direction de l’entreprise, qui doivent définir les conditions d’un succès durable d’une refondation de l’offre de proximité de France Télévisions».

Cet été les bibliothèques hors les murs sont de retour à Paris
« Le Nid » est le nouvel court métrage affolant de David Cronenberg
Carlos Dominguez-Lloret

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Soutenez Toute La Culture