Actu

Le monde de la culture réagit à l’attentat de New York

Le monde de la culture réagit à l’attentat de New York

02 novembre 2017 | PAR Sarah Reiffers

Trois jours après l’attentat de New York, survenu mardi dernier à Manhattan près du mémorial du World Trade Center, le monde de la culture a réagi sur les réseaux sociaux. Toute La Culture vous aide à faire le point.

C’est l’attentat le plus meurtrier que la ville de New York a connu depuis quinze ans. Mardi 31 octobre, peu après 15h heure locale (21h heure française), une camionnette remonte une piste cyclable à contre sens, fauchant plusieurs piétons. Le bilan s’élève à huit morts et onze blessés. Le soir même pourtant, comme un défi à l’horreur, la parade de Halloween a lieu dans les rues New-yorkaises. Parce que la culture a toujours été le moyen idéal pour se relever et (re)glorifier ses valeurs. On pense, notamment, au concert organisé par Ariana Grande quelques jours seulement après l’attentat de Manchester, ou celui des Eagles of Death Metal, auquel les rescapés de l’attentat du Bataclan étaient conviés. En somme, le meilleur des remèdes à l’horreur reste la création.

Il n’est donc pas surprenant que de nombreuses personnalités et professionnels de la culture se soient exprimés sur les réseaux sociaux. Côté musique, le groupe américain Imagine Dragons a affirmé que leurs «pensées vont aux victimes de cette attaque insensée à Manhattan». Même chose pour l’auteur-compositeur Boy George. «Que Dieu te bénisse New York. Tu es une ville forte, vibrante, et multiculturelle et rien ne te fera jamais tomber! Mon cœur est avec toi!» a-t-il publié sur son compte Twitter. Sam Smith, Taylor Swift, ou encore Priyanka ont eux aussi fait part de leur tristesse et exprimé leur condoléances.

Côté cinéma et télévision, la présentatrice de talk-show Ellen DeGeneres a exprimé son amour et sa compassion pour la ville via un tweet simple mais efficace, «I <3 NY». Le chanteur et acteur Jared Leto a lui aussi fait part de son amour pour la grosse pomme, envoyant son amour «en ce jour tragique et déchirant».

Si beaucoup ont ainsi fait part de leur tristesse, d’autres (très souvent non-Occidentaux) se sont indignés quant à la différence de traitement médiatique entre l’attentat survenu à New York et celui, beaucoup plus meurtrier et pourtant très peu mentionné, survenu en Somalie deux jours plus tôt. Deux véhicules piégés ont en effet explosé dans le Nord de Mogadiscio, la capitale somalienne, faisant 27 morts. Ce nouvel attentat a eu lieu deux semaines seulement après l’attentat le plus meurtrier de l’histoire du pays, survenu dans la même ville et ayant fait au moins 358 morts et 228 blessés.

«Aujourd’hui tout le monde parle de l’attentat de Manhattan. Il y a deux jours, 29 morts dans l’attentat de Somalie» a ainsi tweeté la journaliste Alba Amorós Giménez. Même constat pour la journaliste Mona Elk: «Où est l’empathie pour la Somalie?» s’est-elle demandé sur son compte Twitter.

Visuel: Pexels

Zaza Fournier raconte « Le Déluge » à L’Etoile du Nord
Quand un rêve devient réalité : Ouverture du musée Yves Saint Laurent à Paris
Sarah Reiffers

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *