Actu
Le groupe Hachette est victime d’une politique de terre brûlée imposée par Amazon.com

Le groupe Hachette est victime d’une politique de terre brûlée imposée par Amazon.com

18 mai 2014 | PAR Carlos Dominguez-Lloret

Depuis une semaine la tension entre Amazon et Hachette Book Group se deploie aux Etats-Unis. 

 

Hachette_HQAmazon.com, le géant américain de commerce en ligne fait pression sur son fournisseur Hachette Book Group afin d’obtenir de meilleurs prix. Le but d’Amazon avec cette stratégie est de pouvoir améliorer ses chiffres d’affaire. La pression exercée par ce géant du commerce en ligne s’avère une vraie pratique déloyale contre le groupe qui possède plusieurs maisons d’édition américaines aux Etats-Unis.

L’augmentation de prix des livres, délais de livraison trop longs, voir deux ou trois semaines, et des bannières qui conseillent les clients d’acheter d’autres livres moins chers, sont parmi les actions que Amazon entreprend afin de détrôner l’éditoriale, filiale du groupe Lagardère. Le géant du e-commerce n’a pas hésité à faire pression sur le consommateur pour le dissuader d’acquérir les livres du groupe Hachette.

Le New York Times assure que le but d’Amazon est de faire plier Hachette en baissant ses prix. Les mesures quasi dictatoriales que Amazon entreprend contre le groupe éditorial sont décrites par le journal américain comme une politique de terre brûlée. Selon le journal, l’attitude d’Amazon s’explique par sa peur de l’entrée en bourse d’Alibaba, « l’Amazon chinois ». Ce géant du e-commerce, décrit comme un hybride entre Amazon et ebay a déjà lancé sa procédure d’entrée à Wall Street.

photo © Tangopaso

« Yamabuki », dernier volet du cycle « Au coeur du Yamato » de Aki Shimazaki
Des idées en fête pour les mamans
Carlos Dominguez-Lloret

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.


Soutenez Toute La Culture