Actu

Le comédien Claude Rich est décédé à l’âge de 88 ans

Le comédien Claude Rich est décédé à l’âge de 88 ans

21 juillet 2017 | PAR Donia Ismail

Le célèbre tonton flingueur, Claude Rich, est décédé ce jeudi soir à l’âge de 88 ans. Tout au long de sa carrière, il a marqué l’esprit des Français.

L’une des figures les plus emblématiques du cinéma et du théâtre français, Claude Rich, est décédé jeudi soir, à son domicile en région parisienne, à l’âge de 88 ans des suites d’une longue maladie, a annoncé sa fille Delphine Rich à la presse.

Connu pour son rôle dans la comédie Les Tontons flingueurs de George Lautner, où il y incarne Antoine Delafoy face à l’acteur italien Lino Ventura, il incarne le cinéma à la française. Son regard pétillant, son sourire gourmand et sa voix si reconnaissable ont marqué toute une génération. C’était un véritable amoureux de l’Art, un artiste profond.

Le tonton fligueur

Né en 1929 à Strasbourg, c’est très tôt que la passion du théâtre l’appelle. Il suit alors les cours dramatiques de Charles Dullin, puis s’inscrit alors au conservatoire, où ses camarades de classe sont Jean Rochefort et Jean-Paul Belmondo.

Au total, c’est dans plus de 80 films que Claude Rich s’illustre. Son premier rôle, il l’obtient en 1955 auprès de René Clair dans Les Grandes Manœuvres. Il devient alors le second rôle le plus connu de France, dans Les Tontons flingueurs (1963) ou encore dans Oscar (1967) face au monument du cinéma Louis de Funès. 1968 marque un tournant pour le jeune acteur: Alain Resnais lui offre un rôle dans Je t’aime, je t’aime qui devient alors l’une de ses prestations les plus remarquables.
Sa carrière marque l’histoire du cinéma français et fait de lui un monument du cinéma au même stade que Belmondo et Funès. En 1993, il obtient le graal, le César du meilleur acteur pour son interprétation de Talleyrand dans Le Souper, de Molinaro avant de recevoir en 2002 un César d’honneur pour l’ensemble de sa carrière. Un an plus tard, il est décoré de la légion d’honneur.
Les planches de théâtre l’appellent. Claude Rich a joué dans une cinquantaine de pièces dont Le Zouave mise en scène Jean-Louis Thamin en 1975, Une chambre sur la Dordogne par Jorge Lavelli, en 1987, parmi tant d’autres.

« Je suis heureux » confiait-il récemment « J’ai la chance de jouer sans me fatiguer et celle, surtout, de continuer à m’amuser ».

visuel: wikipédia

[Critique] « Les as de la jungle » pour vos petits pingouins qui se rêvent tigres
Philippe Katerine bientôt chez Jimmy Fallon!
Donia Ismail

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *