Actu
Le célèbre plasticien français, Jean-Luc Vilmouth est décédé

Le célèbre plasticien français, Jean-Luc Vilmouth est décédé

22 décembre 2015 | PAR Pauline L'Huillier

Le plasticien Jean-Luc Vilmouth qui a influencé la génération dorée de l’art contemporain français des années 1990, est mort dans la nuit du 17 au 18 décembre. Il est décédé à l’âge de 63 ans dans une ville d’Asie qu’il aimait tant, à Taipei. Les raisons de sa mort ne sont pas encore connues puisqu’on sait seulement qu’il est décédé pendant son sommeil. 

Figure incontournable de la scène artistique française, Jean-Luc Vilmouth fait de l’objet son terrain principal de création. Formé aux Beaux-Arts de Metz, il débarque en Angleterre dans les années 1970 où il s’imprègne de la Nouvelle sculpture anglaise de Tony Cragg à Bill Woodrow. Artiste stimulé par la volonté de créer des ponts entre le monde végétal et celui des humains, Jean-Luc Vilmouth se fait notamment connaître grâce l’escalier en colimaçon qu’il déroule autour d’un palmier à Nice (‘Autour d’un palmier’, 1989). Etendant son travail à l’architecture (‘The White Building, 2006) et la vidéo (‘The River of the Nine Dragons’), cet “augmentateur de réel”, comme il se présente souvent, cherche inlassablement à comprendre et accroître le rapport de l’humanité à la réalité.

Si, dans les années 1980 et 1990, les plus grands musées l’exposent, de la Serpentine de Londres au Guggenheim de New York, l’artiste s’est fait plus discret au fil des années, consacrant son énergie à l’enseignement. Il forma ainsi plusieurs plasticiens, d’abord à l’Ecole supérieure d’art de Grenoble (ESAD) puis à l’Ecole nationale supérieure des Beaux Arts de Paris où il enseignait depuis 1997. Son goût pour la transmission avait fait de lui un pédagogue admirable qui marqua des générations d’artistes contemporains.

 

 

 

 

Visuel : ©pinterest phillipsdepury.com

« Lazare mon amour », Gwenaëlle Aubry entre dans l’intimité de Sylvia Plath
Riad Sattouf dessine l’affiche des 10 ans du Quai Branly
Pauline L'Huillier

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *