Actu
Le blogueur saoudien Raif Badawi flagellé en place publique

Le blogueur saoudien Raif Badawi flagellé en place publique

12 janvier 2015 | PAR Audrey Altimare

Le blogueur saoudien, Raif Badawi, a reçu 50 coups de fouet vendredi devant la mosquée al Jafali à Djedda. L’homme, âgé de 30 ans, a été condamné après avoir créé un site Internet qui selon Riad critique le gouvernement et « insulte l’Islam ». 

Pour avoir créé un forum, le blogueur saoudien Raif Bawadi a été condamné à 10 ans d’emprisonnement, 1000 coups de fouet et une amende de 1 million de rials saoudiens équivalant à 226 000 euros. Le 9 janvier dernier, l’homme marié et père de trois enfants a reçu une première série de 50 coups de fouet.

Si sa libération ne se fait pas à temps, cet acte sera réitéré tous les vendredis sur une période de 19 semaines. Pour Amnesty International, le blogueur de 30 ans est un prisonnier d’opinion. L’organisation met tout en oeuvre pour qu’une forte mobilisation se mette en place.

L’ONG a publié une lettre modèle que tout un chacun peut copier et adresser à son député. Les réponses devront être envoyées via courrier ou message Facebook en spécifiant le nom du politique s’étant engagé.

Amnesty International et la famille de Raif Badawi, réfugiée au Canada, espèrent qu’une fois libéré l’homme pourra rejoindre sa famille alors qu’il lui est interdit de voyager pendant 10 ans. le blogueur est emprisonné depuis le 17 juin 2012.

visuel: Amnesty International

Golden Globes 2015
Notre danse de Mylène Benoit
Audrey Altimare

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Soutenez Toute La Culture