Actu
L’agenda des vernissages de la semaine du 15 septembre 2022

L’agenda des vernissages de la semaine du 15 septembre 2022

15 septembre 2022 | PAR Julie Viers

Cette semaine il y en a pour tous les goûts. De la peinture, de la photographie, de la sculpture et surtout il y en a partout en France ! 

Marie Hugo nous emmène nous promener dans la forêt

Ce mercredi 21 septembre, l’artiste franco-anglaise montre au public une trentaine de toiles et une dizaine de totems. Cela se passe à la Galerie du Passage de Pierre Passebon. Marie Hugo appartient a une grande famille d’artistes. Elle a grandi en France et a voyagé pendant de nombreuses années en Asie. L’art traditionnel chinois et notamment la peinture à l’huile influenceront son travail. Pour cette nouvelle exposition qui aura lieu jusqu’au 22 octobre 2022 elle représente la nature, la forêt à travers les différentes saisons. L’arbre joue un rôle essentiel est elle a à cœur de le rappeler à travers ses oeuvres. Alors qu’aujourd’hui les arbres sont menacés et les forêts brûlent Marie Hugo fixe les variations saisonnières de ces totems de la forêt sur des toiles colorées. 

Où : Galerie du Passage , 20/26 galerie Véro-Dodat (Paris)

Quand : le mercredi 21 septembre de 18h à 20h mais l’exposition reste jusqu’au 22 octobre 

 

La première exposition parisienne de Dalila Dalléas Bouzar à la Galerie Cécile Fakhoury

Dalila Dalléas Bouzar, artiste franco-algérienne récompensée du Prix Sam en 2020, dévoile sa première exposition en France à la Galerie Cécile Fakhoury de Paris. Composant d’enivrantes peintures et broderies sur les thématiques du colonialisme et de la réappropriation du corps, l’artiste confronte directement ces instances de domination – ces « Territoires de Pouvoir » qui donnent son nom à l’exposition. Dalila Dalléas Bouzar reprend et interroge certains motifs de sa culture nord-africaine comme les broderies des robes destinées au mariage – institution particulièrement construite comme un outil d’assujettissement.  Comme point final de ce travail réflexif, l’artiste propose le samedi 8 octobre à partir de 14h une performance d’une durée de 24h qui conjugue peinture et implication de sa propre enveloppe corporelle. 

Où : Galerie Cécile Fakhoury, 29 avenue Matignon 75008 paris

Quand : du 8 septembre au 8 octobre – performance de Dalila Dalléas Bouzar le samedi 8 octobre à partir de 14h.

 

La photographie sous tous les angles à la Galerie Polka

Deux expositions dans un seul lieu. C’est ce que nous propose la galerie Polka. D’une part les photographies du guitariste anglais Andy Summers. Ce membre du groupe The Police nous dévoile sa vie de rock star, l’énergie des spectateurs, les tournées en bus, la vie de groupe, les coulisses. La photographie fait partie intégrante de sa vie donc il nous montre aussi ses voyages de la Bolivie au Japon. 

D’autre part, deux photographes qui sont des témoins de l’histoire qui est en train de s’écrire. Stanley Green, la légende du photojournalisme américain, qui a voyagé partout à travers le monde : Berlin, Mauritanie, Mali, Soudan, Moscou, Tchétchénie, Afghanistan, Irak,… Les conflits suivants sont couverts par Edouard Elias qui a été en Syrie, en République Centreafrique ou encore dans le Donbass. L’exposition établit un dialogue entre ces deux photographes ayant appartenu à deux générations différentes mais ayant le même engagement. D’ailleurs il faut noter que Edouard Elias sera présent lors du vernissage. 

Où : Polka Galerie, 12 rue Saint Gilles (Paris)

Quand : le jeudi 15 septembre de 18h à 20h30 mais l’exposition se prolonge jusqu’au 29 octobre 

 

Par éclair, par éclat ! Voilà Milène Sanchez à Clermont-Ferrand 

Si vous habitez à (ou près de) Clermont-Ferrand, annulez tout ce que vous aviez prévu pour la soirée, Milène Sanchez présente sa première exposition personnelle. Le vernissage a lieu à la galerie Claire Gastaud de 18h à 21h en présence de l’artiste . Milène Sanchez fait parti de la nouvelle scène picturale contemporaine. Elle représente les émotions, les sensations car pour elle la peinture est « une sorte de balade de la pensée ». A travers la vingtaine de toile exposée on comprend sa recherche sur la couleur et sur la matière. Ses oeuvres ne sont pas de simples représentations de bouquets floraux mais de véritable évocation de souvenirs. Elle explique elle même : « Bien que j’utilise des images pour produire une peinture, il ne s’agit pas de montrer ce que je vois mais plutôt ce que je ne vois pas dans un premier temps. Quelque chose qui serait impossible de dire ou de voir. ». Cette atmosphère unique que provoque ses toiles est du à la superpositions de différentes couches très fines de peinture à l’huile. 

Où : 5-7 rue du Terrail (Clermont-Ferrand)

Quand : le jeudi 15 septembre de 18h à 21h mais l’exposition se prolonge jusqu’au 22 octobre 2022

Milène Sanchez Letizia, 2021, Oil on canvas, 170 x 120 cm.jpg

 

Jim Dine à la Galerie Templon

La galerie Templon offre deux étages à Jim Dine. L’artiste américain propose une série inédite de toiles  et de sculptures regroupées sous le nom de Grace and Beauty. A travers des oeuvres de grandes tailles il nous parle de la création, de sa puissance et de ses limites. Ses oeuvres sont à son image : totalement indépendantes, sans aucune limite. Ainsi le bronze des statues prend l’aspect du bois et les toiles gigantesques sont comme les murs d’un atelier. 

Où : 28 rue du Grenier Saint Lazare (Paris)

Quand : le jeudi 15 septembre de 14h à 20h mais l’exposition ne finie que le 5 novembre 2022

 

Que voir à la Biennale d’art contemporain de Lyon ? Toute la Culture vous aide à faire votre choix 

Du 1er septembre au 23 novembre, Manifesta invite la Galerie Poggi qui organise une exposition collective intitulée « Le Fil du Temps ». Différents artistes interprètent le mot « fil » que ça soit à travers des tissus rapiécés comme chez Sidival Fila ou des peintures de laine réalisées par Georges Tony Stoll. Le fil est aussi une variation autour de la couleur menée par Kees Visser. Le fil peut également être historique chez Sunset Years et Sophie Ristelhueber. 

Où : la Biennale d’art contemporain de Lyon 

Quand : du 14 septembre au 31 décembre 2022

 

Les 20 ans du Centre des Arts d’Enghien-les-Bains

Le 20 septembre est organisé le vernissage de l’exposition intitulée « Prométhée, le jour d’après » organisée par le centre des arts d’Enghien-les-bains. Des artistes internationaux répondent à une question : si Prométhée avait été condamné pour avoir révélé le secret du feu, quelles conséquences tirons-nous aujourd’hui de notre maîtrise des technologies ?  Cette exposition porte un regard sur la société dans laquelle nous vivons, sur nos actions individuelles et collectives et leur conséquences sur l’environnement. 

Où : Centre des Arts d’Enghien-les-Bains (Val d’Oise)

Quand : du 21 septembre au 18 décembre 2022

 

Exposition de rentrée à la Galerie LouiSimone Guirandou

Le 22 septembre a lieu le vernissage de l’exposition «Man Dan» du peintre Obou Gbais dans la Galerie LouiSimone Guirandou. Cet artiste réinvente le masque Dan, emblématique des traditions de Côte d’Ivoire, d’où il est originaire. Il illustre cette génération à la croisée entre la modernité et la tradition. Il est lui-même au croisement entre l’Europe, où il habite, et la Côte d’Ivoire dont il est originaire. Ses oeuvres sont un fil tendu entre ces deux cultures. 

Où : Galerie LouiSimone Guirandou (Abidjan)

Quand : du 22 septembre au 12 novembre 2022

 

 

L’art devient un jeu au 104 

Le lieu mythique de la rue de Rivoli accueille la Foire Foraine d’Art Contemporain. Pour une fois l’art devient interactif puisqu’il est possible de toucher, de manger, de tester, … Des nombreux artistes contemporains tel que ORLAN, Pierre Ardouvin, Julien Salaud, Julio Le Parc, … réinventent les codes de la fête foraine. Tous les éléments sont là : un train-fantôme, des chaises volantes, du tir à la carabine, des sauts en hauteurs, … Le vernissage a lieu ce vendredi 16 septembre à 9h30 mais l’exposition se poursuit jusqu’au 29 janvier. 

Où : le 104 (Paris)

Quand : le vendredi 16 septembre 2022 à 9h30 puis jusqu’au 29 janvier 2023

 

 

Le Centre Culturel Irlandais fête ses 20 ans !

La soirée d’anniversaire a lieu ce vendredi 16 septembre de 18h30 à 22h. Il y aura évidement le vernissage de l’exposition à venir. L’artiste Aideen Barry propose « Oblivion Seachmalltacht » (l’oubli, en français) qui est un mélange de performances, d’installations sonores et visuelles sur le thème de l’extinction de l’humanité et par la même de la culture. A 20h Daithí proposera un concert électro-pop. Puis à 21h un spectacle son et lumière viendra illuminer l’édifice. Il est organisé par le collectif SUBSET dont le but est de faire de la ville un musée à ciel ouvert. Tout au long de la soirée il sera également possible d’écouter de la poésie grâce à l’installation d’un poetry jukebox. 

Où : 5 rue des Irlandais (Paris)

Quand : le vendredi 16 septembre de 18h30 à 22h 

 

 

 

Visuel : 

© Andy Summers, Courtesy Polka Galerie.

© Estate Stanley Greene, Courtesy Polka Galerie.

Affiche de la Biennale d’art contemporain de Lyon  : ©Studio Safar

 
Les Félicités des Beaux-Arts de Paris exposent à Poush (Aubervilliers)
Mort d’Alain Tanner, grande figure du nouveau cinéma suisse
Julie Viers

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.


Soutenez Toute La Culture