Actu

L’agenda culture de la semaine du 6 juillet

L’agenda culture de la semaine du 6 juillet

06 juillet 2015 | PAR Hakim Akcha

Rien que pour vous, Toute La Culture a sélectionné les événements culturels, de cette semaine du 6 Juillet, à ne pas manquer. Au programme, une semaine nécessairement marquée à la rédaction par Avignon mais où les grands festivals du tournant 14 juillet se mettent en place (Francofolies de La Rochelle, Big Festival…), où Paris se met en mode été (Summer of Loge, Siestes electroniques, Etes de la danse…) et où on trouve de l’amusement pour les enfants, et les grands, avec la dédicace du dessinateur des Minions.

Séance dédicaces et caricature avec Didier Ah-Koon. 

Mais qui peut bien être à l’origine des personnages les plus mignons et rigolos jamais inventés, alias les Minions, petits bonhommes jaunes de Moi, moche et méchant ? Une équipe de folie bien sur ! Et parmi eux, Didier Ah-Koon, auteur, dessinateur et storyboarder des Minions, pour qui l’actualité est chargée : le film, très attendu, sortira le 8 juillet prochain, le même jour que la bande-dessinée des Minions, Les Minions Tome 1, Banana ! (aux éditions Dupuis). Ce dernier vous accueillera à la boutique du cinéma MK2 Bibliothèque pour une rencontre-dédicace tout en rires et en surprises, qui sera également l’occasion de prendre une petite leçon de dessin et de caricature express en le regardant faire.

Le samedi 11 juillet à 17 heures, à la boutique du cinéma MK2 Bibliothèque.

EXPOSITIONS

Rencontres d’Arles

Les Rencontres d’Arles est un festival estival annuel de photographie. Avec une programmation composée essentiellement de productions inédites, les Rencontres d’Arles ont acquis une envergure internationale. Lors de l’édition de 2013, le festival a accueilli 96 000 spectateurs. Souvent produites en collaboration avec des musées et des institutions françaises et étrangères, les expositions présentées dans différents lieux patrimoniaux de la ville font l’objet d’une scénographie. Certains sites, tels que des chapelles du XIIe ou des bâtiments industriels du XIXe, sont ouverts au public pendant la durée du festival. De nombreux photographes ont été révélés grâce aux Rencontres d’Arles, ce qui confirme l’importance du festival dans son rôle de tremplin pour la photographie et la création contemporaine. Le programme tire sa richesse de la multiplicité des points de vue d’experts d’horizons différents, et parfois un artiste se voit confier une partie de la programmation comme Martin Parr en 2004.

SPECTACLES

Festival Summer of Loge #6. 

Alors que la fin de saison approche, La Loge prépare le dernier grand raout de l’année : le SUMMER OF LOGE. Véritable bouquet final, le festival accueille compagnies et artistes qui créent, autour d’un thème, des formes exceptionnelles pour l’événement. Et ce hors des sentiers et des rythmes de diffusion classiques, hors des attentes et hors des avis. Hors-jeu. Sans aucune contrainte de réussite, d’efficacité et de résultat.

Du 1er au 18 Juillet à La Loge (77 rue de Charonne. Paris 11e).

Les étés de la Danse.

Chaque été, depuis sa création, le festival Les Etés de la Danse propose au public français et étranger un rendez-vous avec les plus grandes compagnies de danse du monde entier. L’objectif des organisateurs : enrichir Paris d’une grande manifestation au moment où la plupart des théâtres de la capitale ferment leurs portes, offrir aux amateurs éclairés de danse des spectacles de qualité, et enfin permettre à un large public de découvrir un art trop souvent réservé à un cercle d’initiés.

Du 7 Juillet au 1er Août 2015 au Théâtre du Châtelet.

MUSIQUE

Les Francofolies. 

Retrouvez Babel, Coeur de Pirates, Brigites, Boagan et encore beaucoup d’autres pour la 31 ème édition des Francofolies qui s’engage, une fois encore, à promouvoir et à diffuser la musique actuelle, essentiellement d’expression française et francophone, auprès d’un public qui s’élargit d’année en année.

Du 10 au 14 Juillet 2015 à La Rochelle (17).

Festival « All Stars ».

La vie d’un club de Jazz n’est pas un long fleuve tranquille : c’est tantôt un torrent, tantôt une course d’obstacles vers des lendemains qui ne chantent pas toujours. Ceux qui s’y lancent doivent avoir – outre le sens de l’orientation et le pied ferme – le goût du risque, une vocation d’enfer, et une bonne dose d’inconscience. Car, ils s’en apercevront trop tard, le torrent ne devient jamais lac, fleuve tranquille ou rivière. S’il s’apaise, c’est que tout va à vau-l’eau. Et sans une vigilance de tous les instants, c’est le naufrage. Mais le risque ne vaut-il pas la peine d’être couru ? Pour la musique ? Pour les moments privilégiés et les bonheurs qu’elle apporte ? La musique qui « entraîne dans une étreinte furieuse nos sens et les sons » selon l’écrivain surréaliste égyptien Georges Henein. Moments intenses de plaisir, d’exaltation et de joies. Moments uniques qui ne se répèteront pas, car, ici, tout est « dans l’éclat éblouissant de l’instant », comme l’a écrit un autre amateur de jazz, Jean-Paul Sartre. C’est pourquoi, le jazz ne se conçoit que vivant, en club de préférence, où il s’exprime le mieux, dans un contact direct entre orchestre et public.

La boîte du New Morning (7 & 9, Rue des Petites Ecuries. 75010 Paris)

Nice Jazz Festival 2015

Le Nice Jazz Festival, une forte empreinte dans l’histoire du jazz. Du 7 au 12 juillet 2015, le Nice Jazz Festival accueillera de nouveau le meilleur de la scène musicale nationale et internationale pendant 5 soirs consécutifs auxquels s’ajoute une soirée de clôture exceptionnelle. Le Nice Jazz Festival est le premier des grands festivals de jazz français à ouvrir largement ses bras à la nouvelle génération : il reflète ce jazz d’aujourd’hui et de demain à travers sa programmation. Le jazz se mélangera à l’électro jusqu’au hip-hop avec une touche de funk en passant par le disco. Le parrain 2015, figure emblématique de la jeunesse du jazz, Jamie Cullum, partagera l’affiche avec des légendes telles que Charles Lloyd, Kenny Barron, Brad Mehldau, Cerrone, The Roots ou encore le groupe Kool and the Gang. Les amateurs de musiques actuelles ou de grandes voix ne seront pas en reste avec Lauryn Hill, Ibeyi, Yael Naim ou encore Benjamin Clementine.

Du 7 au 12 Juillet 2015, au Théâtre de Verdure et sur la Place Masséna à Nice.

Chorégies Orange.

Les Chorégies d’Orange 2015 se dérouleront du 7 juillet au 4 août. Cette saison s’annonce exceptionnelle à plus d’un titre. Outre les grandes oeuvres populaires à l’affiche, les distributions réunies par Raymond Duffaut sont en tout point, enthousiasmantes. Trois des plus grands ténors mondiaux fouleront la scène du Théâtre Antique. Roberto Alagna le solaire, un fidèle du lieu, revient dans Il Trovatore de Verdi. Joseph Calleja et sa voix si pure chante avec Ekaterina Siurina, des duos de Puccini, Gounod, Donizetti… Et Jonas Kaufmann, le ténor de tous les superlatifs interprète Don José dans Carmen, pour trois représentations.

Au Théâtre Antique, à Orange en France.

Festival Live au Pont. 

Du 9 au 10 Juillet 2015 vers Pont du Gard (30). Pour sa cinquième édition, pendant deux jours, Lives au Pont va faire vibrer le Site du Pont du Gard, inscrit au Patrimoine mondial.

Festival Radio France. 

Le Festival de Radio France et Montpellier Languedoc-Roussillon fête ses trente ans. Cette année, la programmation de classique, jazz et musiques du monde, a été élaborée par l’équipe de Jean-Pierre Rousseau, directeur de la musique de Radio France. Au programme, un très grand nombre de concert où l’on retrouvera les solistes Fazil Say (piano), Sébastien Llinares (guitare), Katia et Marielle Labèque (pianos), L’Orchestre national Montpellier Languedoc-Roussillon et Christian Arming, Le Concert Spirituel et Hervé Niquet, le Trio Wanderer et la chanteuse brésilienne Renata Rosa.

Les balades en coeur de ville proposeront à Montpellier 21 concerts gratuits.

Du 10 au 25 Juillet 2015.

Festival Musilac. 

C’est l’histoire d’un rendez-vous entre un lac, une montagne et des milliers de gens. L’histoire d’un succès bâti grâce à des artistes exceptionnels qui, chacun à leur manière, stars mondiales ou valeurs montantes, grands de la chanson ou monstres sacrés du rock, ont fait de l’esplanade du lac une machine à vivre des rêves. Muse, The Cure, Indochine, Peter Gabriel, Mika, M, Noir Desir, ZZ Top… Tentez de remporter des places, avec Toute La Culture, ici.

Du 10 au 13 Juillet 2015 à Aix-Les-Bains.

Festival de Saintes.

Parce que Saintes a toujours été le lieu idéal pour faire des découvertes ou tenter des aventures, les artistes invités cette année vont convoquer des compositeurs qui ne nous sont pas forcément familiers ici. Qu’on en juge plutôt : Borodine avec le clarinettiste Raphaël Sévère, Erik Satie et John Cage chez Alexeï Lubimov, Fux avec Vox Luminis, la merveilleuse Petite Messe de Rossini de l’ensemble Aedes, et pour finir les premiers Wagner et Strauss de Philippe Herreweghe. Nous accueillerons le premier concerto de Maude Gratton, les transcriptions du violon ou du luth de Jean Rondeau et de jeunes ensembles qui foulent pour la première fois le sol de l’abbaye (Cambini, Gli Angeli, La Main Harmonique, Faenza…). Enfin, vous ne manquerez pas la fabuleuse restitution musicale des fastes du mariage de Louis XIV que donne Sébastien Daucé, dont l’ensemble résida à Saintes avant de devenir Correspondances.

Le vendredi 17 Juillet à 19h30 à l’Abbaye aux Dames à Saintes.

Big Festival. 

Pour la 4ème année consécutive, le festival vous mènera sur le dancefloor jusqu’au bout de la nuit ! La BIG Boite investit cette année encore la Halle d’Iraty pour s’offrir un club sur mesure, construit de toutes pièces à l’intérieur de la salle de concert et pouvant accueillir 4000 clubbers. De 23h à l’aube, les fans de musiques électroniques pourront venir finir la soirée en dansant sur les DJ sets les plus attendus. Une ambition internationale, un son rock et pop sur la scène culte du stade Aguilera. Les six premières éditions ont réuni des artistes de renommée internationale et des révélations et cela continue avec le BIG Live. Tentez de remporter des places, avec Toute La Culture, ici.

Du 11 au 19 Juillet 2015 à Biarritz.

Terres du Son. 

Du 10 au 12 Juillet 2015 à Monts (37) se tiendra la onzième édition du festival. Au fil des années, le festival Terres du Son s’est forgé une identité propre qui le place aux premiers rangs des rendez-vous musicaux de la Région Centre. À l’affiche ; Fauve, The Tings Tings, Asa et bien d’autres.

Soirs d’été à Paris. 

Les soirs d’été à Paris est un Festival gratuit qui mettra en scène The Dukes, Cats on Trees, Shaka Ponk, Two Bunnies in love, Gush, Les Wampas, et bien d’autres artistes.

Du 6 au 11 Juillet 2015, de 19h à 00h sur la place de la République.

Les Siestes Électroniques.

Les Siestes Electroniques, manifestation de niche et de cœur, qui a su se forger une place singulière dans le paysage festivalier français, continuent de se développer patiemment en suivant une ligne éditoriale ardue mais au combien salutaire : exigence et convivialité, prétention et simplicité y font notamment bon ménage. Bref, au « bigger is better » nous préférons le « small is beautiful », qui s’en étonnera ?

À Paris, les 5, 12, 19 et 26 Juillet. Et le 2 Août. Au Musée du quai Branly (37 quai Branly. 75007 – Paris)

BitterSweet(paradise) 2015.

Le festival fait maison et participatif de Balades Sonores. Sur 8 lieux pour autant de parfums musicaux, avec un attachement à mettre en scène des artistes qui nous tiennent à coeur, sur des scènes qui justement n’en sont pas forcément, de la terrasse de Petit Bain au troquet d’à côté en passant par l’éphémère Ground Control. Et le tout à prix libre ou gratuit, comme d’habitude. 

Du 7 Juillet au 28 Août 2015 dans les différents lieux partenaires des Balades Sonores.

CINÉMA

Love d’Orson Welles et Gaspard Noé. 

Un 1er janvier au matin, le téléphone sonne. Murphy, se réveille entouré de sa jeune femme et de son enfant de deux ans. Il écoute son répondeur. Sur le message, la mère d’Electra lui demande, très inquiète, s’il n’a pas eu de nouvelles de sa fille disparue depuis longtemps. Elle craint qu’il lui soit arrivé un accident grave. Au cours d’une longue journée pluvieuse, Murphy va se retrouver seul dans son appartement à se remémorer sa plus grande histoire d’amour, deux ans avec Electra. Une passion contenant toutes sortes de promesses, de jeux, d’excès et d’erreurs…

Festival du film d’Odessa.

Odessa est un port de mer ukrainien avec une scène culturelle diverse et une tradition cinématographique forte. En 1894, un an et demi avant le salon des célèbres frères Lumières sur le Boulevard des Capucines, l’Ingénieur D’Odessa Iosif Timchenko a présenté « des images se déplaçant » le projecteur. En 1907 le premier studio dans l’ancien Empire russe a été ouvert dans la ville et depuis lors presque 700 films ont été faits là. Sergei Eisenstein, Oleksandr Dovzhenko et Dziga Vertov ont fait Odessa un endroit légendaire pour le cinéma ukrainien. La compétition est internationale et inclut des films du monde entier. On compte surtout des premières internationales et nationales qui peuvent ravir les téléspectateurs les plus exigeants et passionnées. La sélection de film est concentrée le courant « d’Art Mainstream », c’est-à-dire les films présentant une qualité artistique raffinée et reconnue, tout en restant accessible au public le plus large possible. À noter que le public peut également remettre un grand prix en votant pour son film favori. Le festival accueille également des rétrospectives, des hommages, de nouveaux films de pays différents.

Le festival se déroule à Odessa, en Ukraine.

Visuel : © Affiches officielles des évènements.

Gagnez 2 pass et 10 compiles de l’édition 2015 de La Route du Rock
Eminem x Gwen Stefani : « Kings Never Die »
Hakim Akcha

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *