Actu

L’agenda cinéma de la semaine du 1er mai

L’agenda cinéma de la semaine du 1er mai

01 mai 2019 | PAR Justine Lenormand

En ce premier jour de mai, la sélection des films de la semaine va vous interpeller à coup sûr. La suite des petits mouchoirs que nous attendions tous est enfin arrivée. Un documentaire avec un parti pris sur le coming out et un autre sur mai 68 raconté par les femmes permettront d’ouvrir notre esprit. Et si vous êtes plutôt branchés Drame, notre sélection de deux films, grecque et Chilien sera faite pour vous. 

Nous finirons ensemble 

De Guillaume Canet 

C’est 8 ans après le carton du film Les petits mouchoirs, que Guillaume Canet a écrit la suite dans Nous finirons ensemble. Les personnages des Petits mouchoirs se retrouvent et ne prennent plus de petits mouchoirs justement, une fois leurs quatre vérités partagées, que reste-t-il de l’amitié ?

Coming out  

De Denis Parrot 

Le Coming out, est un moment de basculement intime. C’est à travers un montage de vidéos tournées par des jeunes du monde entier que le documentaire nous fait vivre au plus près ce tournant intime et social qu’est le Coming out. 

Gloria Bell 

De Sebastiàn Lelio 

Sebastiàn Lelio réalise le remake de son propre long métrage Gloria (2013). Gloria interprété par la ravissante Julianne Moore, croise la route d’Arnold qui va totalement changer sa vie, et lui permettre de comprendre qu’elle peut s’épanouir comme elle ne l’a jamais fait. 

Her Job

De Nikos Labôt 

À partir d’une histoire vraie, Nikos Labôt dans Her job, raconte l’histoire d’une femme au foyer dévouée à sa famille. Mais la crise va l’obliger à travailler pour la première fois de sa vie. Elle va se heurter à bien des choses qu’elle ne connait pas telle que l’autorité, la subordination mais aussi des choses bien plus banale pour nous tous comme l’amitié, la lutte et le goût de la liberté. 

Retrouver l’interview de Nikos Labôt et Marisha Triantafyllidou ici

Filles de mai – voix de femmes, de 1968 au féminisme 

De Jorge Amat

En ce premier jour du mois de mai quoi de mieux que découvrir un documentaire qui laisse la parole aux femmes quand aux événements de mai 68 ? Jorge Amat a fait le constat que cette partie de l’histoire de France n’était racontée presque exclusivement par des hommes et c’est tout naturellement qu’il décide de nous donner ce récit au féminin.

 
 
Visuel : © Affiche officielle Nous finirons ensemble. 
Elections Européennes : Une politique de communication ouverte aux jeunes
« Dieu n’a pas que ça à faire », un retour léger pour Lucia Etxebarria
Justine Lenormand

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *