Actu
La valse des directeurs au Carreau du Temple

La valse des directeurs au Carreau du Temple

13 janvier 2015 | PAR Audrey Altimare

Le 24 juin 2014, Jean-Luc Baillet était révoqué de son poste de Directeur Général du Carreau du Temple, poste qu’il occupait depuis la réouverture de l’espace culturel du IIIème arrondissement de Paris en février 2014. Alain Herzog, ancien directeur de la Gaité Lyrique, l’a remplacé au pied levé en attendant la nomination d’un nouveau directeur suite à un appel à la candidature de la Mairie de Paris.

Jean-Luc Baillet a été révoqué à l’unanimité de son poste de Directeur Général du Carreau du Temple le 24 juin dernier. Bruno Julliard, actuel premier adjoint à la Mairie de Paris en charge de la Culture a révélé au journal Libération que les causes de cette éviction étaient les « erreurs de gestion et de management [ainsi que] des choix contestables de programmation » opérés par son ancien directeur.

Des points de vue en totale opposition

La version du concerné est cependant toute autre. Pour lui, son renvoi est la conséquence d’une plainte déposée à l’encontre de son compagnon, un temps employé au sein de la maison culturelle comme intermittent, pour « violence sexuelle » sur un jeune danseur employé par le Carreau du Temple. Le 27 octobre 2014, Jean-Luc Baillet a donc porté plainte contre son ancien employeur, la Mairie de Paris pour « révocation abusive, mesures vexatoires avec demande de dommages et intérêts ».

C’est ici que se trouve le noeud du problème. Pour Bruno Julliard, toujours dans les lignes de Libération, les deux affaires n’ont rien à voir l’une avec l’autre. L’adjoint au maire précise par la même occasion  qu’il avait dû attendre 5 semaine et à sa demande pour que Jean-Luc Baillet l’informe de la situation. Suite à ce manque de communication entre les deux hommes, Bruno Juillard aurait perdu la confiance qu’il avait envers son Directeur Général.

Une affaire loin d’être terminée

Malgré la mise en circulation d’une pétition regroupant 150 signatures des partisans de Jean-Luc Baillet, Alain Herzog, ancien directeur de la Gaité Lyrique, a remplacé au pied levé le directeur sortant pour ne période qui devait durer 6 mois.

Ce changement a permis à la vie culturelle de continuer à faire vibrer le Carreau du Temple, qui accueille d’ailleurs la 5ème édition de la Jazz Fabric le 15 janvier prochain. Néanmoins ces rassemblements doivent se faire en parallèle de la désignation d’un nouveau directeur, choisi parmi 11 candidats.

Fin janvier, le tribunal correctionnel de la ville de Paris devra également statuer sur le cas Jean-Luc Baillet.

Visuels: Logo le Carreau du Temple, Wikimédia Commons

Gagnez 3 DVD du « Grand Homme » de Sarah Leonor
[Interview] Tina Dico présente Whispers: « Composer c’est un moyen d’extérioriser tout ce que je vois, et toutes mes réflexions. »
Audrey Altimare

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Soutenez Toute La Culture