Actu
La pression des intermittents devant le Ministère de la Culture

La pression des intermittents devant le Ministère de la Culture

16 juin 2014 | PAR Carlos Dominguez-Lloret

Les intermittents du spectacle vivant seront rassemblés aujourd’hui devant le Ministère de la Culture et de la Communication afin de protester contre le durcissement de leur régime d’indemnisation chômage. 

Selon Le Parisien, les 30 marionnettistes des Guignols de l’Info se mettent aussi en grève dans le cadre de l’action nationale aujourd’hui. Ils se retrouveront eux aussi cet après-midi devant le ministère d’Aurélie Filippetti.

Dans un communiqué officiel, les marionnettistes de l’émission de Canal Plus se sont exprimées à ce sujet : « Nous nous déclarons unanimement grévistes et ne participerons pas à l’émission. Les Guignols de l’Info se font en grande partie par le travail des intermittents du spectacle. Tout ce qui fragilise l’intermittence comme il en est question actuellement, fragilise l’existence et la qualité de cette émission et celles de bien d’autres émissions de télévision« .

Selon Marc Slyper, l’un des responsables de la CGT-Spectacle, plusieurs spectacles ont déjà été annulés. La crise dans le milieu du spectacle vivant s’incrémente et les annulations de festivals ont déjà commencé à inquiéter les organisateurs des festivals d’été. Ce samedi, on a également appris l’annulation du 19ème festival Usèz Danse dans son intégralité.

Aurélie Filippetti a appelé samedi à « remettre tout le monde autour de la table. » Cependant, selon Slypper, la balle est dans le camp du gouvernement et il a exprimé que les intermittents veulent une renégociation. Le responsable de la CGT-Spectacle a fini par ajouter qu’ils n’accepteront pas des mesurettes à ce sujet.

Les pressions commencent à se faire entendre. Selon le syndicat, la Comédie-Française, le Centre national chorégraphique de Montpellier, le Théâtre la Marmaille de Limoges vont aussi rejoindre la grève des intermittents aujourd’hui.

Visuel : © CIP-LR

Luna Park, le monde sous surveillance de Georges Aperghis
[Live report] Somptueux Stabat Mater de Dvorak au Festival de Saint-Denis
Carlos Dominguez-Lloret

One thought on “La pression des intermittents devant le Ministère de la Culture”

Commentaire(s)

    Publier un commentaire

    Votre adresse email ne sera pas publiée.

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *