Actu

La nuit blanche 2009

02 octobre 2009 | PAR Audrey Saoli

La nuit blanche réinvestit la capitale pour une nouvelle nuit de l’art contemporain.

Cette année vous pourrez suivre trois parcours:

Un parcours dans le Nord de Paris, aux alentours des Buttes Chaumont.

Un parcours dans le Centre de Paris, entre le quartier de Châtelet et celui du Marais.

Et enfin, pour la première fois, un parcours dans le Quartier latin, autour du jardin du Luxembourg.

Ces trois parcours seront reliés grâce à ligne 11 de métro qui restera ouverte toute la nuit.

Voici une sélection des œuvres à ne pas rater samedi soir:


Dans le parcours des buttes Chaumont

Le fameux 104 fête son anniversaire. Lors de la nuit blanche 2007, il avait été ouvert en avant-première au public. En cette années 2009, il accueille pour la nuit blanche 4 œuvre inédites.

L’œuvre à ne pas manquer au 104 est celle de la prestigieuse Fiona Banner, qui a été nominée pour le Turner Prize en 2003. L’artiste britannique propose un nouveau projet appelé: All the World’s Fighter Planes. Elle a collecté des coupures de journaux montrant des avions de chasse qu’elle projette pendant une heure dans un atelier du 104 :

fiona-banner

Sur la place Stalingrad, Priscillia Monge présente son terrain de foot accidenté.

Un terrain de foot à la pelouse verte propose aux passants de venir shooter mais la surface pose des problèmes aux meilleurs footballers :

priscilla-monge

Au gymnase Jean Jaurès. Claude Closki nous projette des concerts de Air Guitar.

Claude Closki au gymnase Jean Jaurès et ses projection de Air Guitar, cadrées par des barrières de concert :

closki

À la piscine de l’espace Pailleron, Pierre Adouvin nous offre des mirages lumineux :

pierre-ardouvin

Et enfin au parc des Buttes Chaumont, Nathalie Colet, à l’aide d’ampoules et de structures métalliques va adresser ses messages lumineux aux promeneurs :

coley

Dans le parcours Marais Châtelet

Le théâtre du Châtelet accueille l’œuvre de Mélanie Manchot : kiss . Un couple s’embrasse longuement dans un bus londonien. Mélanie Manchot filme ce baiser qui devient de plus en plus passionné.

manchot

En face le théâtre de la Ville, lui, accueille sur un écran de sa salle la vidéo Hysteria de Doug Aitken. L’artiste compile des séquences d’hystéries collectives filmées pendant des concerts de rock des années 80 à aujourd’hui.

hysteria

Sur le parvis de l’hôtel de ville, l’artiste Kim Sooja présente une vidéo d’un projet d’intervention :

kimsooja

Et enfin sur le parvis de Notre Dame, Sylvie Fleury dispose à travers l’édifice des cristaux :

fleury

Dans le parcours du quartier latin

Les jardins du Luxembourg accueillent Michel de Broin et Hughe Reip.

Michel de Broin vient suspendre une énorme boule à facette au dessus des célèbres jardins :

broin

Quant à Hughe Reip il fait rêver les spectateurs avec un dispositif de manège dans lequel les œuvres vont apparaître et disparaître :

reip

Et pour finir la mosquée de Paris accueille Sarkis qui va investir les jardins et la cour de la Grande Mosquée. Il y a,entre autre, un miroir exhalant des parfums de rose :

sarki

La nuit blanche le samedi 3 octobre de 19h00 à 07h00.

Trois points d’accueils:

PARCOURS BUTTES-CHAUMONT
PARC DES BUTTES-CHAUMONT / ENTRÉE PLACE ARMAND CARREL  75019 PARIS
M° BOTZARIS – BUTTES-CHAUMONT – BOLIVAR – PYRÉNÉES – JOURDAIN
PARCOURS CHATELET – MARAIS
PARVIS DE L’HÔTEL DE VILLE / PLACE SAINT-GERVAIS
75004 PARIS  M° HÔTEL DE VILLE
PARCOURS QUARTIER LATIN
JARDIN DU LUXEMBOURG / ENTRÉE PORTE GAY LUSSAC  75005 PARIS  RER LUXEMBOURG

Le site ici

 

Dominique Blanc saisissante dans « La Douleur » de Duras
Mika : les places de la tournée 2010 déjà en vente
Audrey Saoli

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *