Actu
La 12e semaine de spectacles vivants ( légérement moins confinés)

La 12e semaine de spectacles vivants ( légérement moins confinés)

02 juin 2020 | PAR Amelie Blaustein Niddam

Nous vous l’avons annoncé, aujourd’hui le Théâtre 14  ouvre.  Elle pas princesse, lui pas héros de Magali, mis en scène par Johanny Bert  sera joué du jusqu’au 28 juin, 3 fois par jour pour une jauge de 10 spectateurs. Un événement donc et également un espoir de reprise. En Suisse, à Vidy, Rimini Protokoll propose une pièce pour un spectateur. Reste qu’à 99% les salles restent fermées. Voici donc la 12e semaine, un peu particulière, des spectacles confinés, un peu .. déconfinés !

 

Alors on commence avec un immense coup de cœur du festival d’Avignon 2019. Il est 11h45 ce 17 juillet et à ce moment là dans le Jardin du Lycée de la Vierge, on se demandait ce que nous réservait le second Sujet à Vif de la matinée. On a pas été déçus. Tout ce qu’on peut vous dire avant que vous ne regardiez c’est que Kurt Demey et Christian Ubl, ont réussi à croiser la magie pure et la danse contemporaine. Voici notre article sur Garden of chance , et ici la captation du spectacle

 

Autre ambiance ! Avec un shoot de beauté ! La chorégraphe canadienne Crystal Pite a conçu Body and Soul pour les danseurs du Ballet de l’Opéra de Paris. Les deux premières parties du spectacle tiennent du génie virtuose, rien que pour ça, ça vaut la peine de regarder la captation qui se trouve ici !

 

On termine notre sélection avec une grosse dose d’énergie ! Très forte révélation du Off d’Avignon 2019, le Queen blood de Ousmane Sy ( l’un des membres du collectif FAIRE, actuellement à la tête du CCN de Rennes) est un bel exercice de style sur la façon dont la grammaire et l’esthétique street du hip-hop vient se caler sur les beats de la house.  A voir ici

 

Crédit photo : ©Timothée Lejolivet

(Sortie dvd ) « Le Prince oublié » : Michel Hazanavicius filme Omar Sy en superpapa
Ira Sachs : « Quand vous regardez Frankie, vous êtes aussi en train de regarder Isabelle Huppert »
Amelie Blaustein Niddam
C'est après avoir étudié le management interculturel à Sciences-Po Aix-en-Provence, et obtenu le titre de Docteur en Histoire, qu'Amélie s'est engagée au service du spectacle vivant contemporain d'abord comme chargée de diffusion puis aujourd'hui comme journaliste ( carte de presse 116715) et rédactrice en chef adjointe auprès de Toute La Culture. Son terrain de jeu est centré sur le théâtre, la danse et la performance. [email protected]

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *