A l'affiche
L’ agenda cinéma de la semaine du 24 août

L’ agenda cinéma de la semaine du 24 août

24 août 2022 | PAR Cloe Bouquet

Horreur, drame, action, comédie, conte fantasque : retrouvez les films à l’affiche cette semaine du 24 août.

Leila et ses frères

Un film très attendu cette semaine. Le nouveau film de Saeed Roustaee (« La loi de Téhéran ») est une fresque familiale bouleversante dans un Iran déchiré, où l’on suit le parcours d’une fratrie qui fait tout son possible pour sortir de la précarité.

Beast

C’est le film d’action de la semaine. Idris Elba est coincé en plein safari avec ses filles et doit affronter un lion enragé pour s’en sortir. Contrairement au film « Roar » réalisé par Noel Marshall en 1981 et qui avait fait pas moins de 70 blessés parmi les membres de l’équipe, aucune scène incluant des lions et des humains n’a été tournée avec de vrais félins : des images d’archives de vrais lions ont été utilisées pour illustrer le film. Que ce soit le lion autour duquel s’articule l’histoire ou les autres, tous ont été créés numériquement.

3000 ans à t’attendre

Sept ans après le triomphe de « Mad Max : Fury Road », George Miller revient avec cette variation des Mille et une Nuit poétique et savoureuse, avec Tida Swinton et Idris Elba (oui, encore !) dans le rôle du génie de la lampe.

Alithea Binnie, bien que satisfaite par sa vie, porte un regard sceptique sur le monde. Un jour, elle rencontre un génie qui lui propose d’exaucer trois voeux en échange de sa liberté. Mais Alithea est bien trop érudite pour ignorer que, dans les contes, les histoires de voeux, bien souvent, se terminent mal.

« 3000 ans à t’attendre » est une adaptation de la nouvelle Le Djinn dans l’oeil-de-rossignol d’A.S. Byatt, publiée en 1994. George Miller a découvert le texte à la fin des années 1990 et en a été durablement marqué.

Rumba la vie

La nouvelle comédie de Franck Dubosc, après « Tout le monde debout », raconte l’histoire de Tony, la cinquantaine, qui va s’inscrire dans le cours de danse de sa fille abandonnée à la naissance pour tenter de renouer avec elle. Lors de l’écriture, Franck Dubosc s’est arrangé pour ne pas avoir à trop danser et savait que grâce au cadrage, il pourrait faire illusion. Le défi n’était donc pas tant dans la préparation physique que dans la mise en scène.

Le Bal de l’Enfer

Outre « Nope », cet été sort également ce film d’épouvante réalisé par Jessica M. Thompson, réalisatrice notamment de la série « The End », sur un scénario coécrit avec Blair Butler, auteur des films d’horreur « Hell Fest » (2019) et « Polaroid » (2020).  Jessica M. Thompson a dirigé dans ce film Nathalie Emmanuel (Ramsey dans « Fast & Furious », Missandei dans « Game of Thrones »…), Thomas Doherty (la nouvelle version de « Gossip Girl »), Alana Boden (« Uncharted »), Stephanie Corneliussen (« Mr Robot »…), Hugh Skinner, Sean Pertwee (« Gotham ») ou encore Courtney Taylor.

Après la mort de sa mère, Evie (Nathalie Emmanuel) se retrouve sans famille. Elle décide de faire un test ADN et se découvre un cousin éloigné dont elle ne soupçonnait pas l’existence. Après être entrée en contact avec lui, il l’invite à un somptueux mariage dans la campagne anglaise afin qu’elle rencontre sa nouvelle famille. D’abord sous le charme du séduisant aristocrate qui accueille les festivités, elle se retrouve rapidement plongée dans une lutte infernale pour sa survie en découvrant les sombres secrets de l’histoire de sa famille et les intentions troublantes de ses hôtes sous couvert d’une étrange générosité.

Pour la séquence phare du dîner, l’équipe s’est inspirée du bal surréaliste donné par les Rothschild en 1972. Cette fête dantesque est devenue légendaire pour ses costumes extravagants, ses masques inquiétants (conçus pour la plupart par Salvador Dali) et son imagerie occulte.

 

 

Visuel : Affiche officielle de « 3000 ans à t’attendre »

Angelo Monaco, chorégraphe et danseur de modern’jazz : « J’essaie d’être le plus sincère possible »
« Le Magicien » de Colm Tóibín : Thomas Mann à travers les âges
Avatar photo
Cloe Bouquet

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.


Soutenez Toute La Culture