Actu
Kaori Ito nommée directrice du TJP CDN de Strasbourg-Grand-Est

Kaori Ito nommée directrice du TJP CDN de Strasbourg-Grand-Est

12 octobre 2022 | PAR Adam Defalvard

La danseuse, chorégraphe et artiste pluridisciplinaire Kaori Ito vient d’être nommée à la direction du TJP CDN Strasbourg-Grand-Est. 

Un parcours hybride et riche

Kaori Ito est née au Japon dans une famille d’artistes et se forme jeune à la danse classique puis à la danse contemporaine à New-York. Chorégraphe et danseuse, elle côtoie dans son travail l’univers du théâtre et collabore beaucoup avec le comédien et metteur en scène Denis Podalydès. Elle a notamment créé la chorégraphie pour sa mise en scène du Bourgeois Gentilhomme et a également pris part à un duo dansé avec lui pour sa revisite du Cas Jekyll (2ème version).

En 2015 elle crée la compagnie Himé dont le travail chorégraphique s’appuie beaucoup sur le matériau textuel, en faisant naître l’expression corporelle de textes et de mots. La même année, Kaori Ito est nommée Chevalière des arts et des lettres. Avec sa compagnie elle explore le récit autobiographique dans trois pièces : Je danse parce que je me méfie des mots (duo avec son père, 2015), Embrase-Moi (performance avec son compagnon, 2017) et Robot, l’amour éternel (solo, 2018).

Projet pour un théâtre ouvert et multiforme 

Pour le TJP, Kaori Ito souhaite aborder la création jeune public, particularité de ce CDN, en instaurant « un dialogue artistique avec les enfants. » Comme le précise le communiqué du ministère, « ceux-ci seront invités à mettre en mots leurs rêves, créer ou programmer des spectacles. »

Elle souhaite faire du TJP « une référence en création nationale et internationale » jeune public, aussi bien en théâtre que dans l’art des marionnettes et surtout en développant un mélange des formes et des arts qui est caractéristique de son parcours. Kaori Ito prendra la direction du CDN au 1er janvier 2023 et remplacera ainsi Renaud Herbin.

Visuel : © DR ; Gregory Batardon. 

Agenda cinéma de la semaine du 12 octobre
« Mort aux geais ! » : Révolte et magie
Adam Defalvard

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Soutenez Toute La Culture
Registration