Actu

Julian Assange: Les Etats-Unis confirment son extradition

Julian Assange: Les Etats-Unis confirment son extradition

22 juillet 2019 | PAR Anna Geslin

Le fondateur de WikiLeaks et lanceur d’alerte, Julian Assange, arrêté le 11 avril à l’ambassade d’Equateur à Londres, où il était reclus depuis 7 ans, sera extradé aux Etats-Unis selon le gouvernement américain. Accusé d’espionnage l’Australien encoure 175 ans de prison…

On se souvient tous des images de ce 11 avril de Julian Assange raccompagné par les forces de l’ordre britanniques jusqu’à un fourgon de police. Recourbé sur lui, barbe et cheveux blancs, il paraissait vieilli. Véritable lanceur d’alerte pour certains, traître pour d’autres, il avait trouvé refuge à l’ambassade d’Equateur à Londres, deux ans après avoir révélé sur son site plusieurs millions de documents militaires et diplomatiques (2010). Sous la présidence du socialiste Rafael Correa, il bénéficiait de l’asile politique, mais son destin bascule dès l’arrivée du nouveau chef d’Etat Lenin Moreno. 

En déplacement officiel en Equateur, le secrétaire d’Etat américain Mike Pompeo, a déclaré au quotidien équatorien El Universo : « le gouvernement pense qu’il est important que cet homme qui a posé un risque pour le monde et a mis en danger des soldats américains soit sanctionné par la justice ».  Avec 18 chefs d’inculpation à son encontre, Julian Assange n’a plus qu’à attendre le verdict de l’audience qui examinera son extradition fin février 2020. Le ministre d’Etat britannique pour l’Europe et les Amériques, Alan Ducan, avait déclaré une semaine auparavant, lors de son voyage en Equateur, que le whistleblower ne serait pas extradé dans un pays où il pourrait risquer la peine de mort. En effet sur le site Death Penalty Information Center on découvre que la justice américaine fédérale autorise la peine de mort pour espionnage…

 

©Visuel: Julian Assange, Flickr

Une soirée inoubliable au festival de Radio France Occitanie, avec Nicolas Alstaedt et Emmanuel Krivine
The Big Bang Theory : La série qui glorifie les nerds est de retour !
Anna Geslin

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *