Actu
Jerry Stiller est mort

Jerry Stiller est mort

11 mai 2020 | PAR David Rofé-Sarfati

Dans les années 1960, lui et sa femme, Anne Meara, avaient connu le succès en tant que duo comique. En France on le découvre dans les années 1990, sous le nom de Frank Costanza dans la série Seinfeld. Il est décédé le 10 mai. Il avait 92 ans.

 

C’est son fils, l’acteur Ben Stiller, dans un tweet, qui a annoncé que sa mort lundi de causes naturelles. L’acteur est apparu à Broadway dans la farce de Terrence McNally « The Ritz » en 1975 et le drame sombre de David Rabe « Hurlyburly » en 1984.  Le duo Stiller-Meara qui s’était attaché la sympathie d’un large public fut longtemps présent dans des émissions télévisées et les talk-shows, ainsi que dans les publicités à la radio et à la télévision. Plusieurs années après un arrêt de sa carrière de comédien, M. Stiller séduit une nouvelle génération de fans dans le rôle de Frank Costanza, le père colérique et pas complètement sain d’esprit de George (ami de Jerry Seinfeld qui défendait sur scène le rôle du co-auteur de la série Larry David). La série est certainement l’une des séries les plus réussies de tout le temps.

Jerry Stiller a joué dans moins de 30 des 180 épisodes ; il ne fait sa première apparition qu’à la cinquième saison.  Mais son personnage est inoubliable. Son personnage, Frank Costanza était un excentrique décalé ; on se souvient l’épisode hilarant où il s’emploie à la commercialisation douteuse d’un soutien-gorge pour hommes. Son trait le plus  remarquable était sa colère explosive, toujours irrationnelle. On se souvient de lui hurlant principalement contre son fils, souvent contre sa femme ; parfois contre les deux.

 

 

Crédit Photos Wikipédia

Leah Marciano enfourche le tigre
L’agenda numérique de la semaine du 11
David Rofé-Sarfati
David Rofé-Sarfati est Psychanalyste, membre praticien d'Espace Analytique. Il se passionne pour le théâtre et anime un collectif de psychanalystes autour de l'art dramatique www.LautreScene.org. Il est membre de l'APCTMD, association de la Critique, collège Théâtre.

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *