Actu
Interview confinée de Marielle : « Je suis assez certaine que tout ce qui nous arrive a une raison, une pertinence ! »

Interview confinée de Marielle : « Je suis assez certaine que tout ce qui nous arrive a une raison, une pertinence ! »

30 mars 2020 | PAR Romy Trajman

Marielle est auteur-compositrice et chanteuse. Elle enregistre actuellement son EP « Single Heroe » aux studios ICP à Bruxelles. Un EP qui rend hommage aux femmes marginales et solaires. Rencontre.

Comment vous sentez vous ?

Très bien, sereine et observatrice du monde qui s’affole. 

Comment expérimentez vous l’expérience du confinement?  

Etrangement, alors que je suis très sauvage, je le vis très bien. Ca me permet de creuser dans pas mal des projets restés en suspend, dans des créations et des idées qui me reviennent autrement et que je revisite sous un autre angle.

Quelles est la 1re chose que vous avez faite quand on vous a dit que vous restiez à la maison ?  

Je suis sortie. Je suis incapable de rester chez moi longtemps. Surtout en journée ! J’ai besoin d’air, après je ne m’approche pas des gens, je ne suis pas non plus contrariante, ça non, j’ai tendance à croire tout de même à certaines « directives » mais j’ai besoin d’air !  Beaucoup ! Pas de prison à toit ouvert, impossible !

Votre 1er défaut qui s’est révélé ? : )

Je n’ai pas de défaut révélé, du moins je n’ai pas eu cette sensation. OU alors de redevenir obsédée du boulot.

Quelles sont vos astuces pour tenir ?

Se défouler, s’aérer, tout en respectant la distance avec les autres.

Partager, écouter de la musique, danser, marcher, flâner.

Si on s’est bien défoulé, on peur revenir concentré, zen, et tout devient possible, même la sagesse !

La chose la plus incongrue que vous ayez fait pour vous occuper ?

Travailler jusqu’à pas d’heure, chaque soir, ne jamais regarder la télé, ni de vidéo !

L’activité que vous avez redécouverte ?

La marche et découvrir son quartier ! 

Ecoutez vous les news ?

Oui, un jour sur deux, sinon on devient fou, on rentre dans la psychose. 

Comment aimeriez vous que le monde change ?

Moins de consommation, moins de mondialisation, moins de voiture, moins d’internet, moins de bruit, plus de calme, plus de politesse, plus de distance entre le gens, bizarrement ça crée de l’espace et ça fait du bien ! Plus de civilité, de politesse, de gentillesse, de lenteur, de solidarité, d’échange, de spontanéité aussi ! Ça ferait du bien que nous apprenions et gardions toutes ces choses de ce moment-là !

Comment votre actualité artistique est-elle décalée ?

J’ai été obligée de décaler certaines répétitions et bien sûr, la sortie de l’EP mais c’était un mal pour un bien, d’autres gens sont apparus dans le projet et ça, ça ce sont les surprises de la vie ! Je me suis davantage concentrée sur les sons, les ambiances et le choix de tel ou tel titre. Aussi, j’ai fait un KKBB (campagne participative) qui a super bien marché car j’y ai soudainement mis toute ma niaque, en bref, tout ça aura servi ! Rien pour rien, je suis assez certaine que tout ce qui nous arrive, a une raison, une pertinence !

 

Pour suivre l’EP « Single Heroe« , tout sur sa page facebook . Et son instagram !

Et ici,  la campagne participative en cours !

 

L’interview confinée de Nasser Djemaï : « Je n’arrive pas bien à réaliser ce qui se passe »
L’agenda des rendez-vous en ligne de la semaine du 30 mars
Romy Trajman

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *