Actu
Interdiction des thérapies de conversion : Hoshi et Eddy de Pretto montent au créneau

Interdiction des thérapies de conversion : Hoshi et Eddy de Pretto montent au créneau

06 mai 2021 | PAR Léna Saint Jalmes

La proposition de loi portée par la députée Laurence Vanceunebrock-Mialon (LREM) pour interdire les thérapies de conversion, n’a pas évolué depuis un an. Des artistes, à l’instar d’Eddy de Pretto, expriment leur soutien à la proposition de loi.

Plusieurs personnalités interpellent depuis 29 avril Christophe Castaner, président du groupe LREM à l’Assemblée nationale, pour qu’il intègre à l’ordre du jour l’examen de la loi sur l’interdiction des thérapies de conversion. La proposition de loi a été déposée à l’Assemblée nationale en juin 2020, depuis rien n’a bougé. 

Des chanteurs bousculent le calendrier

Les chanteurs Eddy de Pretto et Hoshi ont publiquement soutenu la proposition de loi portée par la députée Laurence Vanceunebrock-Mialon. L’interprète de Kid a posté en story sur Instagram le texte en identifiant Christophe Castaner. Il l’a accompagné d’« il est urgent de mettre ce passage de loi calendrier s’il vous plaît ». « Il faut vite programmer l’examen de cette proposition de loi », sollicite également Hoshi. Ces jeunes chanteurs sont d’importants soutiens pour la députée LREM qui a repartagé sur les réseaux sociaux leurs publications.

 

 
 
 
 
 
Voir cette publication sur Instagram
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Une publication partagée par @mediavenirfr

Des humoristes s’emparent du sujet

Marie Papillon, humoriste sur les réseaux sociaux, s’est exprimée dans des vidéos Instagram. « Là, on va arrêter de déconner. Les thérapies de conversion existent encore en France, en 2021. » Elle poursuit « est-ce qu’on ne peut pas nous foutre la paix ? C’est quand même dingue ». Marie Papillon s’adresse aussi à Christophe Castaner : « C’est mon anniversaire demain, tu ne savais pas quoi m’offrir, une proposition de loi, ça me va très bien ! ». Elle interpelle également Élisabeth Moreno, Olivier Véran, Éric Dupond-Moretti et Emmanuel Macron pour l’interdiction de ces thérapies. L’humoriste belge Charline Vanhœnacker s’est aussi adressée à Christophe Castaner. En face à face à France Inter, elle lui a prié de mettre ce texte à l’ordre du jour.

De plus en plus d’artistes appellent le président du groupe LREM à interdire les thérapies de conversion comme les chanteurs Woodkid, Suzanne, Hyphen Hyphen ou encore l’humoriste Alison Wheeler et la romancière Virginie Grimaldi.

 

Visuel : Attribution-NonCommercial-NoDerivs 2.0 Generic (CC BY-NC-ND 2.0)

People United, sous les pavés la danse de Joanne Leighton
Blanquer et l’écriture inclusive : une position idéologique
Léna Saint Jalmes

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Soutenez Toute La Culture