Actu

Il y a quarante ans disparaissait Mike Brant

Il y a quarante ans disparaissait Mike Brant

16 avril 2015 | PAR Amelie Blaustein Niddam

Mike Brant était un fils de rescapé de la Shoah qui avait immigré en Israël après la volonté européenne de détruire les Juifs d’Europe.  Il fut le chanteur pour dame à la belle gueule archétypale. Retour en tubes sur une vie qui vola en éclat le 25 avril 1975. Moshé Brand ne supportait plus de porter Mike en lui et mis fin à ses jours à 28 ans.

La révélation : 1970 : « Laisse moi t’aimer »

La question à prendre au sérieux : 1972 : « Qui saura ? »

Slow qui tue-1973 : « Rien qu’une larme »

Une des rares tentatives en anglais : 1975 : « My Way »

La chanson oubliée : Je vis la vie que j’ai choisi – 1974

La dernière :1975 : Dis-lui

L’annonce de la sélection de Cannes 2015 en direct
Gagnez 5×2 places pour le film « Every Thing Will Be Fine » de Wim Wenders
Amelie Blaustein Niddam
C'est après avoir étudié le management interculturel à Sciences-Po Aix-en-Provence, et obtenu le titre de Docteur en Histoire, qu'Amélie s'est engagée au service du spectacle vivant contemporain d'abord comme chargée de diffusion puis aujourd'hui comme journaliste ( carte de presse 116715) et rédactrice en chef adjointe auprès de Toute La Culture. Son terrain de jeu est centré sur le théâtre, la danse et la performance. [email protected]

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *