Actu
Festival Lumière 2020, Le prix Lumière sera remis aux frères Dardenne

Festival Lumière 2020, Le prix Lumière sera remis aux frères Dardenne

16 octobre 2020 | PAR Lou Baudillon

Poursuivant son cours tant bien que mal, le Festival Lumière 2020 compose sa programmation des derniers jours aux nouvelles restrictions qui bouleversent le monde du cinéma. Aujourd’hui sera remis aux frères Dardenne le Prix Lumière. Consécration ultime de l’événement. 

Après avoir accueilli cette semaine Viggo Mortensen, Sabine Azéma, Thomas Vinterberg, Alice Rohrwacher, Albert Dupontel et le compositeur Gabriel Yared, c’est au tour de Jean-Pierre et Luc Dardenne d’être salués dans la ville de Lyon pour son festival Lumière. Ils reçoivent aujourd’hui le Prix Lumière qui récompense leur prolifique carrière dans le cinéma. Cinéastes du réel, de l’humain, dénicheurs de talents, ils ont raflé deux Palme d’Or et un nombre de prix tout aussi admirable. Ils succèdent à Jane Fonda et à Francis Ford Coppola qui ont reçu le Prix Lumière les années précédentes. Pour l’occasion ils déclarent :

« Nous sommes très honorés de recevoir ce Prix Lumière 2020. Pour nous, deux frères cinéastes, ce prix recèle une émotion particulière. Il nous met en contact avec la fraternité originelle du cinéma, avec les deux frères qui ont filmé pour la première fois des corps, des visages d’hommes et de femmes, d’ouvriers et d’ouvrières sortant de leurs ateliers. Plus d’un siècle après, nous filmons des corps, des visages qui sont les descendants de ceux filmés par les frères Lumière et nous essayons chaque fois de les filmer comme si c’était la première fois. Ce sera magnifique de recevoir ce Prix dans le cadre du festival qui fait dialoguer, comme nulle part ailleurs, le patrimoine mondial du cinéma et le public d’aujourd’hui. Vive le cinéma ! Vive la vie ! »

 

 

Visuels : ©C.Plenus, Les films du Fleuve, Archipel 35 ©Logo Festival Lumière

Silke Huysmans et Hannes Dereere se connectent à l’île perdue de Nauru au Festival d’Automne
Monteverdi à Memphis à la Seine Musicale: Jean-Christophe Spinosi ou le mariage réussi du blues et du baroque
Lou Baudillon

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *