Actu

Facebook censure, le Jeu de Paume réagit

Facebook censure, le Jeu de Paume réagit

13 mars 2013 | PAR JD

Suite à la censure de l’une de ses photos de nu par Facebook, le Jeu de Paume réagit en publiant une description de l’objet du scandale.

Nous vous annoncions mercredi 6 mars la censure par Facebook de « L’Étude de nu » de Laure Albin Guillot, publiée sur le compte Facebook du Jeu de Paume. Mais alors qu’à notre grande surprise le musée parisien semblait accepter la sanction du réseau social américain, une réaction de la part du premier a bien eu lieu.

À défaut de pouvoir exposer sur son compte une photographie de nu féminin, aussi peu choquante soit-elle, le Jeu de Paume a ainsi publié sur son profil samedi dernier une description de cette photographie par Delphine Desveaux, co-commissaire de l’exposition « Laure Albin Guillot (1879-1962), l’enjeu classique », présentée au Jeu de Paume jusqu’ au 12 mai 2013 :

« Le sensuel et ô combien sexuel Torse du Belvédère a été réinterprété avec maestria et malice par Laure Albin Guillot : le modèle lève les bras, offre son aisselle et sa hanche, détourne le visage, serre un peu les cuisses contrairement à l’original et surtout, il creuse le ventre… On aborde alors l’image par la cuisse, on néglige la personnalité de celui qui a posé pour se repaitre de sa beauté charnelle. On examine à loisir, puisqu’il ne nous voit pas, la perfection de cet homme sculpté par la lumière, le velouté de sa peau magnifié pas la qualité du papier, un chamois beige, poudré, charbonneux dans les noirs et ensoleillé dans les chairs laissées claires… Jamais la sculpture d’Apollonios, découverte par Cyriaque d’Ancône dans les collections du cardinal Colonna au XVème siècle n’avait parue si ardente et si proche. »

Ce à quoi viennent d’être postées deux nouvelles publications de la part du musée français, assurant la promotion du travail de Laure Albin Guillot.

Dans ta face-book !

« Collages », le premier EP de Soole !
Le Théâtre de Bretigny l’affirme, un homme sur deux est une femme !
JD

One thought on “Facebook censure, le Jeu de Paume réagit”

Commentaire(s)

    Publier un commentaire

    Votre adresse email ne sera pas publiée.

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *