Actu
Ettore Scola meurt à 84 ans

Ettore Scola meurt à 84 ans

20 janvier 2016 | PAR Amelie Blaustein Niddam

Le grand cinéaste italien rejoint le club 100% culture des disparus de janvier. Le réalisateur d‘Une journée particulière est mort ce mardi 19 janvier 2016 à Rome.

Il était encore derrière la camera en 2013 pour Qu’il est étrange de s’appeler Federico (Che strano chiamarsi Federico: Scola racconta Fellini). Il laisse derrière lui des monuments du cinéma comme Affreux, sales et méchants pour lequel il obtint au Festival de Cannes 1976 le prix de la mise en scène. On peut citer également Le Bal (Ballando ballando), Ours d’argent 1984.

Ettore Scola était né le 10 mai 1931 à Trevico et il est mort le 19 janvier 2016 à Rome.

Il  a commencé à se faire un nom dans le 7e art dans les années 1950 comme scénariste aux côtés de Dino Risi. Son premier film, Parlons femmes, sort en 1964. Il a dirigé les plus grands acteurs italiens, notamment Marcello Mastroianni et Sophia Loren et également des acteurs français (Fanny Ardant, Emmanuelle Béart).

Fondateur du Festival du film de Bari, Ettore Scola était un homme politique, militant au Parti communiste italien. Son engagement le conduit à avoir des responsabilités gouvernementales puisqu’il fut un temps ministre de la Culture d’un « gouvernement fantôme » en 1989. Son action se retrouve dans ses films comme Une journée particulière qui se déroule sous fond de nazisme.

visuel : photo officielle de Qu’il est étrange de s’appeler Federico

[Interview] Michael Almereyda, réalisateur d’Experimenter : « J’aimerais essayer de changer un peu les consciences »
Fabrice Lambert et Ju-Hyun Jo, dans les limbes de l’au-delà
Amelie Blaustein Niddam
C'est après avoir étudié le management interculturel à Sciences-Po Aix-en-Provence, et obtenu le titre de Docteur en Histoire, qu'Amélie s'est engagée au service du spectacle vivant contemporain d'abord comme chargée de diffusion puis aujourd'hui comme journaliste ( carte de presse 116715) et rédactrice en chef adjointe auprès de Toute La Culture. Son terrain de jeu est centré sur le théâtre, la danse et la performance. [email protected]

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


A propos

Toute La Culture : Comment choisir ?
Toute La Culture est un magazine d'information pluridisciplinaire et national. Il regarde notre societé par les yeux des tendances et de la culture. Fondé en 2009, il est reconnu comme journal en 2012 puis d' Information Politique et Générale (IPG), en 2017

L’objectif de Toute La Culture est véritablement de parler de TOUTE la culture : un film d’animation d’Europe de l’Est comme blockbuster américain à énorme budget, un récital lyrique comme un nouvel album de rap, la beauté et les tendances sont abordées d’un angle culturel et même les sorties en boîte de nuit et les nouveaux lieux à la mode sont dans nos pages. Enfin, les questions politiques d’actualités sont au coeur de nos articles : covid, #metoo, mémoire, histoire, justice, liberté, identité sont au cœur de nos réflexions à partir des spectacles et œuvres que nous voyons comme critiques. Non seulement nos rédacteurs se proposent être vos guides et de vous aider à choisir dans une offre culturelle large, à Paris, en France, en Europe, mais c’est parce que Toute la Culture brasse large que, dans ses quinze articles quotidiens, le magazine doit avoir un point de vue arrêté sur l’actualité. Et ce point de vue part du principe que l’angle culturel offre une grille de lecture unique et précieuse sur le monde dans lequel nous vivons.
Soyez libres… Cultivez-vous !

Soutenez Toute La Culture