Actu
Eric Zemmour de nouveau condamné pour ses propos sur les musulmans

Eric Zemmour de nouveau condamné pour ses propos sur les musulmans

28 novembre 2016 | PAR Joanna Wadel

Eric Zemmour est à nouveau condamné pour provocation à la haine envers les musulmans suite à ses propos tenus en 2014 dans le journal italien « Corriere della sera ».

zemmour8_0

Le polémiste Eric Zemmour connu pour enchaîner les amalgames entre la communauté musulmane et les terroristes, a été condamné jeudi par le tribunal correctionnel de Paris à verser plus de 3000 euros d’amende à des associations pour avoir déclaré deux ans plus tôt dans les colonnes d’un quotidien italien que « les musulmans ont leur propre code civil, c’est le Coran ». A ces propos, il avait ajouté que les musulmans se « rassemblent » et ont pour objectif de diviser la société française, en créant des communautés hostiles à la République, notamment dans les banlieues.

Ce n’est pas la première fois qu’Eric Zemmour tient un discours qui discrimine les populations musulmanes de France. En bon orateur, il a maintes fois profité de sa médiatisation pour affirmer ses théories, se rapprochant de celle dite « du grand remplacement », selon lesquelles les musulmans viendraient à conduire « le peuple français » vers « le chaos », dénonçant avec fatalité « Des millions de personnes vivent ici, en France, mais ne veulent pas vivre à la française. ». Son livre « Le Suicide Français » emploie des termes forts pour annoncer ce qui serait le déclin culturel de la population caucasienne catholique française provoqué par les populations immigrées.

Concernant les condamnations, Monsieur Zemmour n’en est pas à son coup d’essai puisqu’il avait déjà été condamné en 2011 à verser pas moins de 2000 euros d’amende pour avoir déclaré à l’antenne que « la plupart des trafiquants sont noirs et arabes, c’est comme ça, c’est un fait ». Cette fois, la procureure Annabelle Philippe chargée de l’affaire n’a pas mâché ses mots, dénonçant en autres des « propos sans nuances » de l’animateur « très écouté » et des déclarations ayant « pour objet principal de diviser les musulmans et les français ».

A nouveau, Eric Zemmour se construit une réputation de « propagateur de haine », selon les dires de l’avocate de la Licra, Sabrina Goldman. Il devra verser la totalité des amendes s’élevant à 3000 euros à des associations de lutte contre les discriminations portées partie civile, comme SOS Racisme ou la Ligue internationale contre le racisme et l’antisémitisme (Licra).

Visuel : © I-Tele

[Live Report] Soirée Toute La Culture « Années Folles » au Club de l’Etoile
Paul Landowski : un sculpteur humaniste à la renommée internationale
Joanna Wadel

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *