Actu

Entretien avec René Corbier, directeur artistique de Scène 55 à Mougins

Entretien avec René Corbier, directeur artistique de Scène 55 à Mougins

30 octobre 2018 | PAR Lisa Bourzeix

A l’occasion de l’ouverture de la saison 2018-2019 de Scène 55 à Mougins nous avons pu échanger avec son directeur artistique René Corbier afin d’en savoir plus sur les envies et les projets de ce nouveau lieu. 

Votre saison va être marquée par des temps forts à commencer par une soirée dédiée au chorégraphe Emanuel Gat en novembre mais aussi ( et surtout ) le Printemps de la Marionnette du 22 ou 30 mars prochains. Est-ce important pour vous d’accorder des moments privilégiés à la danse ou la marionnette ? 

C’est le choix que nous avons fait de consacrer une dominante à la danse ( Mougins héberge les activités de l’Ecole Supérieure de danse de Cannes-Mougins/Marseille Rosella Hightower et la Scène55 est partenaire de la Biennale de danse de Cannes) et au Théâtre de marionnettes qui a une histoire riche dans le bassin de Mougins depuis 1982. C’est aussi un art complet qui prend en compte le texte, la mise en scène, la scénographie, la musique et bien sur la manipulation, avec des spectacles pour le jeune public et pour les adultes.

Votre programmation musicale est plutôt tournée vers la musique classique, avec tout de même des dates plus pop rock et contemporaines. Scène 55 aime diversifier ses publics ? 

Notre saison est pluridisciplinaire et s’intéresse en priorité à la danse et au théâtre de marionnettes. Nous présentons aussi des pièces de théâtre, du cirque. Pour la musique, nous présentons généralement deux ou trois concerts classiques ou lyriques ainsi que deux ou trois concerts de jazz ou musiques actuelles. L’objectif est de répondre à l’attente de publics très divers et de leur donner l’occasion à travers notre programmation de découvrir d’autres univers.

En théâtre, vous avez programmé des pièces d’un répertoire très différent (En attendant Godot, Ubu Roi ou encore Le Petit Chaperon Rouge…), pourquoi ces choix ?

Oui, nous présentons au public , dans cette deuxième saison de notre scène, des textes de répertoire traités par des metteurs en scène qui ont une approche à la fois respectueuse du texte et largement ouverte sur des formes nouvelles et actuelles. Vous pouvez ajouter à cette liste le très beau Cyrano, mis scène par Lazare Herson-Macarel. Nous ne négligeons pas pour autant l’écriture contemporaine, comme avec « RAGE », de la Compagnie les Anges au plafond qui évoque la vie de Romain Gary, « Ce que j’appelle oubli », de Laurent Mauvignier par Denis Podalydes ou encore En attendant Bojangle, adaptation et mise en scène du roman d’Olivier Bourdeaut par Victoire Berger-Perrin. On pourrait aussi noter que le Petit chaperon rouge est une création théâtrale de Joel Pommerat à partir du conte de Charles Perrault.

Teaser programmation scène 55 saison 2018-2019 from Mougins on Vimeo.

Toute la saison à retrouver ici.

Visuel : autorisation du service de presse

La Locandiera de Carlo Goldoni par Alain Françon à La Comédie Francaise
Gagnez 4×2 places pour le Woody Club – La Rose pourpre du Caire
Lisa Bourzeix

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *