Actu

Elon musk au centre d’arnaques et piratages twitter

Elon musk au centre d’arnaques et piratages twitter

12 novembre 2018 | PAR Quentin Lazeyras

Ce lundi 12 novembre et depuis plusieurs jours, Elon Musk ainsi que les comptes Twitter certifiés du producteur de films Pathe UK, celui du détaillant de mode britannique Matalan, ou de l’éditeur américain Pantheon Books et du label indépendant Marathon Artists, ont été la cible de piratage informatiques pour des arnaques au Bitcoin.

Le Bitcoin est une cryptomonnaie, créée en 2009 par une personne, ou un groupe de personnes, sous le pseudonyme de Satoshi Nakamoto. Cette cryptomonnaie, de valeure variable, avait atteint sa valeur maximum, près de 20.000$ en 2017. Aujourd’hui le Bitcoin a une valeur intrinsèque de 5 646,42€/ 1 Bitcoin. Depuis sa création, le Bitcoin est devenu une source de controverse vis à vis de son influence sur la Bourse ainsi que de l’engouement qu’il a engendré. La cryptomonnaie la plus utilisée dans le monde, est aussi devenue une source simple pour les hackers pour créer des arnaques.

Elon Musk (compte 23,4 millions de followers sur Twitter), connu pour ses déclarations aussi sulfureuses qu’irréalistes sur Twitter, il pourrait aujourd’hui être cru de façon aveugle par des millions d’internautes. Le PDG de Tesla et SpaceX est souvent victime de tentatives de piratage, parfois c’est directement son identité qui est utilisée afin de créer des arnaques au Bitcoin. Ce 12 novembre 2018, c’est une usurpation de compte Twitter qui affole la toile. Un tweet à l’origine d’un compte certifié nommé Elon Musk – @capgemini_aust  écrit: « Je donne 10.000 Bitcoin (BTC) à toute la communauté. Je délaisse le poste de PDG de Tesla, merci pour tout votre soutien. J’ai décidé de faire le plus gros crypto-give-away du monde, pour tous ceux qui me lisent. » Suivi d’un lien pour récupérer ces Bitcoins afin que les followers se jettent sur cette affaire, qui venant d’un tweet d’Elon Musk, ne serait pas improbable. Cette déclaration n’est pas passé inaperçue, puisque, publiée à plusieurs reprises, elle a récolté plusieurs milliers de likes ou retweets.

Le compte twitter certifié de l’entreprise Capgemini Australie est celui au centre de ces partages. Vraisemblablement lui aussi piraté, le compte a permis de promouvoir les arnaques de façon légitimes en étant renommé « Elon Musk ». Ce compte ne fut pas le seul à être victime de ce piratage de compte. Le compte de Pathé UK, celui de l’éditeur américain Pantheon Books par exemple se sont fait pirater leur compte qui se sont vus être renommés eux aussi « Elon Musk » publiant les uns après les autres le même Tweet que le précédent.

Cette vague d’arnaques a pu se propager grâce à plusieurs failles. La première, la twittosphère a être trompé par la personnalité de Elon Musk qui fut mise en avant pour ce faux dont de Bitcoin. Les utilisateurs de Twitter ont pu tomber dans le second piège des hackers puisque les plus gros comptes qui ont twitté le fameux message voulu de Elon Musk étaient tous des comptes certifié par réseaux social. Pour finir les hackers ont rajouté encore plus de réalisme à leur arnaques en utilisant d’autres comptes twitter certifiés qui répondaient au twitter frauduleux de l’arnaque au Bitcoin en remerciant « Elon Musk » de leur faire ces dons.
La sécurité des comptes sur twitter est donc remise en question. Mais il faut aussi remette en cause le comportement des internautes et leur utilisation de Twitter alors qu’en cette période, de plus en plus de FakeNews sont propagées sur les réseaux.

Crédits: Photo à la une: © Instagram Inverse – Photos d’article: Twitter 

Il y aura la jeunesse d’aimer avec Ariane Ascaride et Didier Bezace au Lucernaire : moment d’émotion
Martine Franck inaugure la nouvelle Fondation Henri Cartier-Bresson
Quentin Lazeyras

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *