Actu
Des fragments du Coran datant de 1300 ans trouvés en Angleterre

Des fragments du Coran datant de 1300 ans trouvés en Angleterre

23 juillet 2015 | PAR Hakim Akcha

L’Université de Birmingham a annoncé hier avoir trouvé, par hasard, des fragments de textes coraniques datant de 1300 ans. Écrits donc, à l’époque du prophète Mahomet. 

C’est en s’intéressant à un vieux manuscrit poussiéreux et esseulé sur une étagère de l’Université de Birmingham depuis près d’un siècle que l’un des étudiants découvre des fragments coraniques. D’après une équipe de recherche de l’université d’Oxford, et avec une probabilité de plus de 95%, ces textes, écris sur des peaux de moutons et de chèvres auraient vu le jour   entre 568 et 645, époque de l’apparition du Coran. Soit plus d’un millénaire (ou 1370 ans exactement). C’est, à ce jour, l’un des plus vieux éléments connus du livre sacré de l’Islam.

La tradition musulmane veut que le prophète reçoit les révélations qui constituent le Coran entre les années 610 et 632, à sa mort. Pour de nombreux professeurs et chercheurs, notamment David Thomas, spécialiste du christianisme et de l’Islam,  ces fragments constituent une mine d’or historique qui pourrait bien les ramener à la période même ou l’Islam a vu le jour. Selon certaines hypothèses des chercheurs, l’auteur-e de ce livre aurait connu ou aurait été proche de la figure emblématique de la religion musulmane : le prophète Mahomet. Bien plus qu’une découverte, ces fragments représentent un véritable trésor, non seulement, pour la communauté musulmane mondiale, mais également pour le monde de la recherche historique et théologique mondiale. C’est un grand pas dans l’Histoire qui est fait.

Visuel : © Frank Augstein. AFP.

Une block party pour clôturer l’exposition « Hip-Hop, du Bronx aux rues arabes »
L’anthropologue Jack Goody est mort
Hakim Akcha

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *