Actu
« Demandez à Clara » : la plateforme qui répertorie les compositrices de musique

« Demandez à Clara » : la plateforme qui répertorie les compositrices de musique

18 août 2020 | PAR Chloé Hubert

La plateforme participative « Demandez à Clara » répertorie toutes les compositrices de musique d’hier et d’aujourd’hui afin de constituer un véritable matrimoine. Une initiative féministe avec Clara Schumman en marraine pour visibiliser « les très nombreuses compositrices éclipsées de l’histoire par leurs contemporains masculins ».

L’initiative vient d’une équipe dirigée par la claveciniste Claire Bodin, directrice du festival Présences féminines consacré aux compositrices du passé et du présent. Celle-ci affirme à l’AFP que «Depuis notre tendre enfance, on n’entend pas de musique de compositrices, ou si rarement qu’on n’en garde pas la mémoire. À nous musiciens et musiciennes, aucun matrimoine n’a été transmis ; on a été biberonné à l’idée du génie du grand compositeur, toujours un homme, sans jamais s’interroger sur le répertoire des compositrices». C’est pour allez au devant de cela qu’elle a décidé de créer « Demandez à Clara », une plateforme en ligne gratuite, participative et évolutive qui répertorie les compositrices du présent et du passé. 

Mais qui est cette Clara à qui on doit s’adresser ? Il s’agit de Clara Wieck, pianiste virtuose et compositrice plus connue sous le nom de son mari… Schumann. Sur le site, elles s’expliquent : « À la question « connaissez-vous des compositrices ? » Clara Schumann est celle dont le nom arrive presque toujours en tête. Elle joue en quelque sorte le rôle de « l’arbre qui cache la forêt » et symbolise ainsi l’invisibilité de ses consœurs ». Une manière d’insister sur notre méconnaissance générale des compositrices de musique mais aussi de rendre hommage à Clara Schumann « qui symbolise les très nombreuses compositrices éclipsées de l’histoire par leurs contemporains masculins »

Cette plateforme propose donc de répertorier, par époque (de 1618 à 2020), par instrument, par effectif instrumental ou encore par nationalité les compositrices et leur oeuvres. Le moteur de recherche est très précis et la site fait appel aux contributions pour élargir sa base de données. Pour l’instant, 4662 œuvres de 770 compositrices sont déjà référencées, un bon début pour la (re)constitution de ce matrimoine. Une initiative salutaire qui pourrait se généraliser dans tous les secteurs, afin de participer à visibilisation des femmes dans leurs domaines professionnels. 

Rendez-vous sur le site Présences Compositrices dans l’onglet « Demandez à Clara ». 

Visuel: ©Julius Giere / Wikipedia – Clara Wieck, Lithographie, 1835

À Beyrouth, des musées et lieux culturels fortement endommagés
Pour sa 25e édition, la Mousson d’été invite Isabelle Carré et Charles Berling
Chloé Hubert

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *