Actu
Décès du journaliste et historien Jean Lacouture

Décès du journaliste et historien Jean Lacouture

18 juillet 2015 | PAR Yaël Hirsch

Le journaliste, intellectuel engagé à gauche et biographe de nombreux hommes politiques est mort, jeudi 16 juillet, dans sa maison du Vaucluse, à l’âge de 94 ans. La ministre de la Culture, Fleur Pellerin, a rendu hommage par le biais d’un communiqué à « une très grande plume ».

Né à Bordeaux en 1921, Jean Lacouture fait ses classes chez les Jésuites, puis à Sciences-po. Il entre tardivement en Résistance. Ses parents son gaullistes, lui-pas  forcément (il deviendra l’un des plus fervent détracteur du général De Gaulle des années 1950 aux années 1970, avant de lui rendre hommage dans sa biographie de 1980) mais il rejoint le général Leclerc auprès duquel il vit la capitulation de l’Allemagne et la Guerre d’Indochine. Sa rencontre avec Hô Chi Minh le marque énormément, faisant le lui l’un des porte-paroles de la décolonisation, aussi bien en Indochine qu’en Algérie. Et aussi l’un des plus fervents admirateurs des Khmer Rouges jusque dans les années 1970… Position évidemment très contestée aujourd’hui, avec ce qu’on sait des massacres qu’ils ont perpétrés…

Journaliste de vocation, Lacouture laisse vite de côté la voie diplomatique (essayée au Maroc à la fin des années 1940 pour entrer à Combat, au Monde et au Nouvel Observateur. En plus de papiers forts et engagés ou alertes sur des sujets culturels, Jean Lacouture est éditeur ( collection « l’histoire immédiate » au Seuil), enseignant (Sciences-po mais aussi Vincennes) et surtout biographe prolixe et très lu des plus grandes figures intellectuelles et politiques françaises du 20ème siècle: Léon Blum,  Pierre Mendès France, François Mauriac, Charles de Gaulle… Pour consulter la liste de ses publication c’est ici.

Dans un communiqué publié par l’Elysée, le Président François Hollande a déploré la disparition « de ce qu’on appelait jadis ‘un honnête » homme. Sur Twitter, la ministre de la Culture Fleur Pellerin a rendu hommage à un immense journaliste et biographe », le Premier ministre Manuel Valls à « Un Grand écrivain à la vie aussi riche que ses biographies ». Le journaliste et fondateur de Libération Pierre Haski a  écrit que « C’est en pensant à lui que j’ai choisi de devenir journaliste il y a … longtemps. », tandis que Valérie Pecresse et Anne Sinclair ont rendu hommages aux talents de biographe de Jean Lacouture.

Visuels : © couvertures de livres de Jean Lacouture

Box-office France semaine : 2 millions d’entrées pour les Minions, bide de Magic Mike XXL, succès surprise du documentaire Amy
[LIVE REPORT] CHRISTINE AND THE QUEENS, THE CHEMICAL BROTHERS, TOM JONES ET THE DØ AUX VIEILLES CHARRUES
Yaël Hirsch
Co-responsable de la rédaction, Yaël est journaliste (carte de presse n° 116976), docteure en sciences-politiques, chargée de cours à Sciences-Po Paris dont elle est diplômée et titulaire d’un DEA en littérature comparée à la Sorbonne. Elle écrit dans toutes les rubriques, avec un fort accent sur les livres et les expositions. Contact : [email protected]

2 thoughts on “Décès du journaliste et historien Jean Lacouture”

Commentaire(s)

  • oui

    combien de fois est-ce qu’on peut successivement mourir en restant vivant sans photomaton récente

    juillet 18, 2015 at 12 h 48 min
  • oui

    combien de fois est-ce qu’on peut successivement mourir et vieillir entretemps sans photomaton récente

    juillet 18, 2015 at 12 h 50 min

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *