Actu
Décès du chorégraphe Kô Murobushi

Décès du chorégraphe Kô Murobushi

19 juin 2015 | PAR Flora Vandenesch

Le danseur et chorégraphe japonais Kô Murobushi est reconnu au Japon comme l’héritier des règles de Tatsumi Hijikata, à l’origine du Butô. Il a fondé plusieurs compagnies que sont Dairakudakan, qui a vu le jour en 1972 avec Akaji Maro, et Ariadone, créée avec Carlotta Ikeda (disparue en 2014). L’artiste est décédé hier à Munich. Il aurait eu un malaise dans l’aéroport alors qu’il attendait son avion pour Vienne.

Sur twitter, le journaliste Philippe Noisette a exprimé son émotion : « On apprend la disparition de Ko Murobushi grande figure du butô. tristesse. » On se souvient du Centaure et l’animal qu’il avait créé avec Bartabas en décembre 2010, au Théâtre National de Chaillot. L’impulsion animale de la poésie de Lautréamont via la voix de Jean-Luc Debattice, mettait en mots le corps de Kô Murobushi, danseur Butô, en pleine introspection, disponible et offert au monde, pour cette danse imaginée par Tatsumi Hijikata au Japon en 1959.

Né le 14 juin 1947 à Tokyo, Kô Murobushi est un ancien élève de Tatsumi Hijikata, figure emblématique du butô. Apparu au Japon dans les années 1960, le butô est une « danse du corps obscur » qui s’inscrit en rupture avec les arts vivants traditionnels du nô et du kabuki. Kô Murobushi devient au cours des années 1970 l’un des principaux créateurs et danseurs de ce mouvement de danse contemporaine.

Visuel : @Makoto Ebi

Le fabuleux destin d’Henry Darger
Playlist de la semaine (119)
Flora Vandenesch

One thought on “Décès du chorégraphe Kô Murobushi”

Commentaire(s)

  • J’ai plusieurs fois l’occasion d’étudier avec lui, j’en garderai toujours l’énergie animal végétale et minéral qu’il m’a transmis.
    Bon voyage Ko
    Merci à toi

    octobre 9, 2015 at 20 h 30 min

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *