Actu
Décès de Noah Gordon, écrivain passionné

Décès de Noah Gordon, écrivain passionné

30 novembre 2021 | PAR Clémence Duhazé

Noah Gordon est décédé le 22 novembre dernier. L’écrivain laisse derrière lui une œuvre marquée par son amour pour la médecine et l’histoire de la culture juive.

Noah Gordon a étudié la médecine, poussé par ses parents, avant de changer de parcours d’études sans l’annoncer à sa famille. Il étudie alors le journalisme, suivant ce rêve qu’il a depuis toujours de faire de l’écriture son métier. Ayant conservé un intérêt pour la médecine, il devient journaliste scientifique et écrit pour divers journaux. Il couvre notamment certaines grandes découvertes médicales de l’époque. 

Il publie ensuite son premier livre The Rabbi (1965), nourri de son expérience personnelle en tant que juif américain. Le roman reste 26 semaines dans le classement des Best-Sellers du New York Times, obtenant des critiques très positives. Il obtient ensuite une reconnaissance internationale avec le premier roman de la « trilogie Cole » : The Physician (Le Médecin d’Ispahan), publié en 1986. Le livre raconte l’histoire de Robert Cole, un anglais qui traverse l’Orient pour finalement étudier la médecine à Ispahan, en Perse, aux côtés d’Avicenne. Les deux livres suivant racontent chacun l’histoire d’un descendant Cole et abordent l’histoire de la médecine tout comme l’éthique encadrant sa pratique. 

Noah Gordon a consacré sa vie à l’écriture. Il disait lui-même : « Mon souhait de jeunesse était de vivre une vie de journaliste et d’écrivain, et c’est exactement comme cela que ça s’est passé« . 

 

Visuel : Noah Gordon en 2008 – © Mutari – Wikipédia

 

Stations : Lecavalier seule
Olivier Letellier nommé directeur des Tréteaux de France
Clémence Duhazé

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Soutenez Toute La Culture