Actu

Décès de la comédienne et pédagogue Véronique Nordey.

Décès de la comédienne et pédagogue Véronique Nordey.

30 novembre 2017 | PAR Kevin Sonsa-Kini

L’actrice française Véronique Nordey est décédé ce mercredi 29 novembre 2017 des suites d’un cancer. Elle était la mère du comédien et metteur en scène Stanislas Nordey. 

Mardi 5 décembre, une cérémonie  publique aura lieu à 14h30 au Père Lachaise pour lui rendre hommage 

Cette triste nouvelle a été annoncée par le Théâtre National de Strasbourg ce mercredi 29 novembre. L’actrice et pédagogue Véronique Nordey a succombé à un cancer, entourée de ses proches. Elle avait 78 ans et était la mère de Stanislas Nordey. Elle a longtemps été la femme du réalisateur Jean-Pierre Mocky.

Véronique Nordey a démarré sa carrière dès l’âge de 16 ans. En 1955, elle joue dans la pièce de théâtre d’Henrik Ibsen « Une maison de poupée » aux côtés de Danielle Delorme. Son premier rôle au cinéma remonte à 1957 où elle incarne Mercy Lewis dans Les Sorcières de Salem de Raymond Rouleau. Un an plus tard, elle fait ses premiers pas à la télévision dans l’épisode Réactions en chaîne de la série Les Cinq Dernières Minutes où elle joue le rôle de Blanche. Au cours des années 1980, elle entreprend une activité de pédagogue qu’elle exerce pendant environ vingt ans. C’est à partir des années 2000 que Véronique Nordey renoue avec la comédie notamment dans Violences: Âmes et Demeures et Corps et tentations de Didier-Georges Gabily.

C’est en 2015 qu’elle apparaît pour la dernière fois au théâtre dans une mise en scène de son fils Stanislas Nordey intitulée Affabulazione de Pier Paolo Pasolini.

Visuel: Agences Artistiques

La carte Paris-Carcassonne du Métropolitain, un voyage riche en saveurs
L’agenda de la journée de lutte contre le sida
Kevin Sonsa-Kini

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *