Actu

Une chanteuse égyptienne arrêtée pour « incitation à la débauche »

Une chanteuse égyptienne arrêtée pour « incitation à la débauche »

20 novembre 2017 | PAR Sarah Reiffers

Shyma, jeune chanteuse pop égyptienne, a été arrêtée samedi dernier pour «incitation à la débauche» après avoir partagé un nouveau clip particulièrement suggestif. Elle risque un an de prison.

La chanteuse égyptienne Shyma, 21 ans, a été arrêtée samedi dernier pour «incitation à la débauche», ont indiqué des responsables de la police. En cause le clip de sa chanson Andy Zoroof («J’ai des problèmes» en français, ô ironie), dans lequel Shyma apparaît dans une salle de classe, léchant une pomme et simulant une fellation sur une banane devant un tableau sur lequel on peut lire «classe #69» ou encore «vag». Ce clip a été jugé trop suggestif par de nombreuses personnes qui auraient porté plainte, selon la police. La vidéo a été très rapidement bloquée par l’éditeur sur YouTube et n’est actuellement plus disponible.

Shyma a par la suite présenté des excuses sur sa page Facebook (également bloquée depuis), affirmant qu’elle ne s’était pas «imaginée que tout cela allait arriver». La jeune femme risque un an de prison.

En 2015 déjà un tribunal égyptien avait condamné la danseuse Reda al-Fouly à un an de prison pour « incitation à la débauche » dans un clip jugé indécent. Trois mois plus tard deux nouvelles danseuses, Shakira et Bardis, avaient à leur tour été condamnées à six mois de prison chacune pour la même raison.

Visuel: capture d’écran YouTube

 

 

Hello, Broadway ! Une Histoire de la comédie musicale américaine
« De la maison des morts », Chéreau et Janacek sublimés par Salonen
Sarah Reiffers

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *