Actu
Chanel : grand mécène de la Cinémathèque française

Chanel : grand mécène de la Cinémathèque française

01 juillet 2021 | PAR Juliette Sergent

La célèbre Maison de haute couture Chanel s’engage à soutenir l’institution pour trois ans. Plusieurs projets culturels sont déjà programmés pour les prochains mois.

Les C de cinéma et de Chanel s’entrelacent. En devenant grand mécène de la Cinémathèque française, « Chanel renforce sa relation privilégiée avec cette institution prestigieuse ainsi que son engagement pour la sauvegarde et la diffusion de chefs-d’œuvre du septième art au plus grand nombre », explique Bruno Pavlovsky, Président des Activités Mode de Chanel. Et il ne s’agit pas de leur première association. En 2018, Chanel participe à la restauration du film des Dames du Bois de Boulogne, de Robert Bresson sortie en 1945. Ainsi, elle apportera son soutien à différents projets tenus par la Cinémathèque française pour les trois prochaines années.

Robes en mousseline et œuvres restaurées

Une retrospective des œuvres du réalisateur français Alain Resnais (1922-2014) se tiendra du 3 au 28 novembre 2021. Dans L’Année dernière à Marienbad, l’actrice Delphine Seyring est habillée d’une robe en mousseline issues de la collection de Gabrielle Chanel, renommée « robe à la Marienbad » tant le succès est grand autour des costumes du film. La Maison de haute couture avait par ailleurs participé à la restauration de ce long métrage en 2018.

L’entreprise de mode participera également à l’exposition Romy Schneider, l’invention d’une femme moderne, qui se tiendra à la Cinémathèque française du 16 mars au 31 juillet 2022. L’actrice allemande est une figure pour la Maison, souvent vêtue de Chanel. « Ce n’est pas un couturier comme les autres… c’est une élégance qui satisfait l’esprit encore plus que les yeux », s’exprimait Romy Schneider en 1963 à l’intention de Gabrielle Chanel. En outre, ce partenariat permettra également la restauration et la numérisation de certains films, tels que La Règle du jeu – où les acteurs sont habillés en Chanel – de Jean Renoir (1939), ou encore Ludwing de Luchino Visconti (1973).

La célèbre couturière et ses successeurs n’ont cessé de collaborer avec le grand écran. « C’est une certaine histoire du cinéma que nous allons pouvoir raconter grâce au précieux soutient de la Maison Chanel » s’exprime Costa-Gavras, Président de la Cinémathèque française. Des liens étroits se sont crées depuis plus d’un siècle, entre l’aiguille et la bobine.

Visuel : Chanel et la Cinémathèque française.

L’art contemporain investit le superbe village de Saint-Paul-de-Vence pour sa Biennale internationale.
Hommage à Roland Petit sous le signe de trois femmes fatales
Juliette Sergent

One thought on “Chanel : grand mécène de la Cinémathèque française”

Commentaire(s)

    Publier un commentaire

    Votre adresse email ne sera pas publiée.

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


    Soutenez Toute La Culture