Actu
Art et coronavirus : un point sur l’art lyrique

Art et coronavirus : un point sur l’art lyrique

13 avril 2020 | PAR Clémence Varène

C’est dans une tribune au « Monde » que Ludovic Tézier, célèbre baryton, cherche à nous alerter une fois encore sur la situation actuelle et les répercussions qu’elle aura dans le monde de l’art.

Plus de spectacles, sans doute pas de festivals cet été, aucune garantie sur les dates de réouvertures des salles, les plus grandes encore moins. Voilà le bilan actuel, et ce qui pose problème. Dans son adresse direct au Président de la République, Ludovic Tézier implore ce dernier de faire de la France un exemple européen en sauvant la culture de cette impasse. Il assure qu’une aide fournie aux artistes, ainsi qu’à tous les autres acteurs du milieu culturel, est nécessaire pour faire face à cette période, qu’il estime allant de mars à septembre au mois. S’adressant au nom de tous ces gens, il n’oublie pas de rappeler le mode de vie déjà si peut prévisible de toutes ces personnes qui, pour la plupart, ne peuvent établir de programme que sur des courts termes, allant de projets en projets.

Il vise plus précisément l’une des sources du problème : les salles de spectacles qui, faute de spectateurs, annulent les contrats avec les compagnies, entrainent par la même occasion l’annulation de tout revenu. S’il ne condamne pas directement les gérants des salles, qui agissent dans le même contexte de perte de revenus, il demande tout de même à l’état de faire en sorte de stopper l’effet « ricochet » de ces ruptures de contrat, afin de sauver les artistes. Il insiste alors notamment sur le monde de l’art lyrique, qu’il qualifie de « sempiternel victime expiatoire des mauvaises consciences budgétaires de notre République ».

Visuel : Ludovic Tézier ©YouTube

Julien Segol : Il faudrait revoir nos métiers d’artistes avec le prisme du développement durable
Agenda virtuel de la semaine du 13 avril
Clémence Varène

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *