Actu
Anne Berest : la première lauréate du prix Goncourt aux États-Unis

Anne Berest : la première lauréate du prix Goncourt aux États-Unis

04 mai 2022 | PAR Marguerite Delevingne

La première cérémonie du « Choix Goncourt United States » a eu lieu samedi 30 avril à Manhattan. La carte postale, le roman d’Anne Berest remporte cette première édition.

La distinction littéraire française la plus réputée traverse l’Atlantique. Le prix Goncourt s’était déjà exporté dans 25 pays, il fait son entrée au États-Unis cette année. Le jury, composé d’étudiants de Yale, Princeton, Harvard, NYU et Duke, était présidée par la romancière Siri Hustvedt.

La sélection s’est faite parmi les 9 romans de la sélection finale française du Goncourt. Léa Jouannais, membre du jury et doctorante à Yale confie à l’AFP que le choix s’est fait par consensus. Elle ajoute que La carte postale est « intéressante pour un public américain qui ne connaîtrait pas en détail l’histoire de la Collaboration en France ». Ce roman est un récit sur la recherche de ses racines à travers la mémoire de la Shoah.

Une polémique, qui quant à elle, ne traverse pas l’Atlantique

Le roman d’Anne Berest s’était retrouvé au cœur d’une polémique au moment de la sélection française. Le roman de François Noudelmann Les Enfants de Cadillac traite aussi de l’histoire d’une famille juive. Camille Laurens, jury du Goncourt mais également journaliste au Monde, avait rédigé une critique très négative. On pourrait se demander où se trouve la polémique. La voici : Camille Laurens est la compagne de François Noudelmann. L’académie du Goncourt, afin de parer les attaques adressées à leur intégrité, a érigé deux nouvelles règles : les ouvrages des membres proches des jurés ne peuvent concourir et les membres de jury écrivant des rubriques littéraires ont l’interdiction d’écrire sur un ouvrage en compétition tant que le prix n’a pas été remis.

Pour rappel, en France, le prix Goncourt a été attribué à Mohamed Mbougar Sarr pour son roman La plus secrète mémoire des hommes.

La Carte postale, d’Anne Berest, Grasset, 512p.,24 euros. Sorti le 18/08/2021

Visuel : couverture du livre

MIYU, la première galerie dédiée au monde de l’animation, a ouvert ses portes
Hopen : « On a toujours voulu rassembler avec notre musique » (Interview)
Marguerite Delevingne

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.


Soutenez Toute La Culture