Actu
André Brahic, découvreur des anneaux de Neptune, est mort

André Brahic, découvreur des anneaux de Neptune, est mort

17 mai 2016 | PAR Aurelien Bouron

Ce véritable seigneur des anneaux est mort à l’âge de 73 ans. Il faisait partie des découvreurs des anneaux de Neptune et le monde de la science est aujourd’hui en deuil. Brillant, passionné et passionnant, André Brahic n’est pas seulement un scientifique, c’est aussi une personne qui aimait transmettre son savoir.

Sous l’aile d’Evry Schatzman, un ponte de l’astrophysique, André Brahic devient l’un des grands spécialistes dans l’exploration du système solaire dans les années 1980. Il est aussi une figure des missions Voyager et Cassini. Nous connaissons tous les anneaux de Saturne. Ce sont ceux-là qui ont passionné le scientifique et lui ont permis de découvrir ceux de Neptune avec l’américain William Hubbard.

« Explorateur » a été le rêve de tout le monde. André Brahic en était un vrai. Il explorait, découvrait, et transmettait. L’astrophysique, les sondes d’exploration spatiale, comment expliquer tout cela ? Lui, le pouvait. Vulgariser la science pour pouvoir la faire comprendre était une de ses grandes qualités.  « Les anneaux, c’est comme un parfum de femme. Un objet dont la masse est très faible, mais la quantité d’information est importante. » Voilà comment il expliquait ses découvertes, par le rire, le zèle, et la simplicité.

Dans cette logique de transmettre son savoir, il était astrophysicien au CEA et professeur à l’universté Paris VII – Diderot. Celui qui ne voulait pas s’arrêter d’explorer a été stoppé par le cancer.

Aujourd’hui Neptune pleure celui qui a partagé sa beauté, et nous, on pleure celui qui pouvait nous faire briller les yeux.

Visuel: Wikipédia

L’agenda culture de la semaine du 16 mai
Shia LaBeouf dans le rôle de la légende du tennis, John McEnroe
Aurelien Bouron

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *