Actu

Agnès Heller, farouche opposante de Viktor Orban, est décédée à 90 ans

Agnès Heller, farouche opposante de Viktor Orban, est décédée à 90 ans

23 juillet 2019 | PAR Anna Geslin

La philosophe hongroise, Agnès Heller, s’est éteinte vendredi 19 juillet à 90 ans. Elle qui animait « l’école de Budapest », courant critique du socialisme, elle a dédié ses dernières années à lutter contre le premier ministre hongrois Viktor Orban, qu’elle n’hésitait pas à qualifier de « tyran ». 

Vendredi 19 juillet, l’intellectuelle hongroise Agnès Heller, est décédée à l’âge de 90 ans. Alors qu’elle se baignait dans le lac Balaton, elle n’est jamais revenue… 

Née le 12 mai 1929, elle échappe de peu au génocide nazi qui décimera une partie de sa famille en 1947. La guerre finie, elle décide de se lancer dans des études de philosophie; elle rencontre alors son maître-penseur, le marxiste Georg Lukacs, qui l’influencera grandement. Peu après la révolution de 1956 à Budapest, elle participe à l’impulsion d’un courant socialiste très critique du régime communiste: « l’école de Budapest ». Dans les années 1970, alors qu’elle est l’ennemie numéro 1 du régime communiste, elle est contrainte de s’exiler en Australie puis à New York, où elle occupe la chaire d’Hannah Arendt à la New School for Social Research. Dans les années 2000, elle décide de revenir en Europe, et en Hongrie où elle y demeure jusqu’à sa mort.  Elle passe ses dernières années à critiquer avec ardeur le régime autocratique de Viktor Orban, et les mouvements nationalistes en général qui prennent de l’ampleur. Elle fait même partie de la poignée d’intellectuels invités à l’Elysée en mai 2018, quelques jours avant les élections européennes, comme symboles de l’opposition à la montée des démocraties illibérales. 

©Visuel: Agnès Heller, Flickr

Avignon OFF 2019 : « Bérénice. Presque la fin », un éternel recommencement…
L’agenda classique et lyrique de la semaine du 23 juillet 2019
Anna Geslin

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *