Actu

« Elle » donne la parole aux femmes

06 novembre 2009 | PAR Soline Pillet

Quarante ans après leur instauration, le magazine « Elle » lance aujourd’hui, vendredi 6 novembre, une nouvelle édition des Etats généraux de la femme sous la présidence de Simone Veil.

Créés à la suite des événements de Mai 68 et des bouleversements sociétaux et féministes qui en découlèrent, les premiers Etats Généraux de la femme avaient consisté en une série de débats aux quatre coins de la France, sensés cerner les inquiétudes et les revendications des femmes. Celles-ci avaient exprimé leur besoin d’émancipation et d’épanouissement dans les diverses sphères sociales, mais également leurs préoccupations écologistes et égalitaires pour une meilleure société. Aujourd’hui « Elle » redonne la parole aux femmes. Des thèmes similaires seront abordés lors de groupes de travail, les relations entre les sexes, les nouvelles familles, ainsi que des questions sociales et environnementales. La synthèse des débats accompagnée d’un sondage IFOP sera révélée au printemps prochain.

Lancement nocturne du jeu Call of Duty : Mondern Warfare 2 à la FNAC des Champs-Elysées
Edito du Vendredi 6 novembre : Une revisite de l’Histoire
Soline Pillet
A 18 ans, Soline part étudier la danse contemporaine au Québec puis complétera sa formation par les arts visuels à l’Université de Brighton. Au cours de son apprentissage, elle participe à des projets éclectiques en tant que danseuse. Également passionnée par l’écriture, elle rejoint les bancs de la fac en 2007 afin d’étudier la médiation culturelle à la Sorbonne Nouvelle. C’est par ce biais qu’elle s’ouvre au théâtre, au journalisme, et à toutes les formes d’art. Aujourd’hui, Soline rédige un mémoire sur la réception critique de la danse contemporaine tout en poursuivant sa passion pour la danse et l’écriture. Après avoir fait ses premiers pas de critique d’art pour le site Evene, elle rejoint l’équipe de la Boîte à Sorties en septembre 2009.

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *