Le Wagon du Batofar devient un incubateur culinaire

26 novembre 2016 Par
Sandra Bernard
| 0 commentaires

Le célèbre Batofar, situé sur les quais de seine, propose une nouvelle formule pour son restaurant, le wagon. Depuis le mois d’octobre et jusqu’à la fin de l’hiver, le jeune chef Romain Bascou, passé entre autre par le Bouddha bar et passionné de cuisine fusion, est en résidence dans les cuisines du célèbre club parisien.

_1050311

Avec un menu raccourci, le chef a carte blanche pour composer des plats selon ses envies. Romain Bascou s’est focalisé sur des planchas et des bouchées. Le mille feuilles d’aubergines et crème de sésame est fameux, le chèvre pané au café est une bonne idée mais l’arôme du café assez ténu. Il est à noter que cette bouchée est a consommer tiède si l’on veut profiter de ses arômes. Les Anchois en pierrade « comme des hamburgers » est également convaincant et peu salé comme l’on pourrait s’y attendre. Enfin, le must est assurément le feuilleté à la mousse de petits pois à la Catalane et lardons qui se mange tout seul.

_1050309

_1050325

_1050319

_1050318

Les planches mixtes fromages et charcuterie sont convaincantes et accompagnent fièrement vins rouges et blancs.

_1050288

La grande surprise vient du dessert avec une pâtisserie aux pommes et à la crème fouettée sur un biscuité de spéculoos de haute volée pour un prix tout à fait raisonnable. Probablement le plat le plus impressionnant du menu. Il pourrait très bien figurer sur la carte de restaurant bistronomique tels que le Caillebotte ou le Pantruche.

_1050329

Malgré une demi mesure concernant la présentation et la disposition des produits dans l’assiette, ce chef est à suivre de près tant sa cuisine fusion ose des mariages tout à fait dans l’air du temps. Avec une fraîcheur des ingrédients subjuguant les sens, il remet en cause tous les préjugés à propos de ce type de restauration.

_1050289

_1050294

_1050333
L’on apprécie la cuisine centrale semi ouverte sur l’espace du restaurant, la décoration soignée avec murs graphés et miroirs. Par beau temps, direction la terrasse pour un after, ou la salle de concert.

Visuels : ©SB


LAISSEZ UN COMMENTAIRE VIA FACEBOOK:

comments

Google+

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *