Selfie : Jean-Marie Le Pen réclame 50 000 euros à Brahim Zaibat

12 janvier 2016 Par Aurélie David | 0 commentaires

Selon le magazine Public, l’ex-président du Front National, Jean-Marie Le Pen, réclamerait 50 000 euros au danseur et ex-compagnon de Madonna, Brahim Zaibat. En cause ? Un selfie jugé moqueur.

Le selfie a encore frappé ! Popularisé depuis plusieurs années, il est utilisé dans tous les domaines : tourisme, culture, sport, politique et même justice. Ce n’est pas Brahim Zaibat qui dira le contraire puisque son selfie est en passe de devenir un objet judiciaire. En effet, son selfie posté sur ses comptes Instagram et Twitter le 12 décembre dernier sur lequel on le voit posant à l’intérieur d’un avion derrière un Jean-Marie Le Pen endormi a fait des émules. L’ex-président du Front National réclamerait ainsi 50 000 € au danseur ainsi que ses excuses sur les réseaux sociaux. Jean-Marie Le Pen estime, en effet, que ce cliché a affecté son image et a influencé la défaite de son parti lors du second tour des élections régionales le 13 décembre dernier.

Un tweet politique assumé

« Mettez les KO demain en allant tous voter. Pour préserver notre France fraternelle!!! #j’adoreça » C’est ce tweet accompagnant le selfie de Brahim Zaibat qui a visiblement déplu au père de Marine Le Pen. Un tweet clairement politique mais que l’ancien candidat de la saison 4 de « Danse avec les stars » assume totalement. Le 8 janvier, il confiait à au magazine TéléStar : « Cette photo, je l’avais dans mon téléphone depuis plus de deux. Je voulais l’utiliser au moment voulu. J’ai pensé que les régionales étaient le bon moment car un premier, le FN était assez fort. » L’affaire sera jugée vendredi 22 janvier prochain. A suivre…

Visuel Une : © CC BY-SA 4.0.

Visuel Article : © Capture d’écran Twitter.


LAISSEZ UN COMMENTAIRE VIA FACEBOOK:

comments

Laissez un commentaire: